NEC mise sur la virtualisation du poste de travail

Cloud

Avec sa stratégie axée sur la virtualisation et une communication orientée sur la sécurité, le groupe japonais veut s’imposer sur le marché professionnel

À partir d’une certaine taille critique, la gestion d’un parc informatique devient vite un casse-tête. Pour faciliter le travail des équipes IT, le japonais NEC a donc décidé de s’orienter vers la gestion centralisée de machines virtuelles.

Dernier produit en date du géant de l’empire du soleil levant, un poste miniaturisé (15 x 10 x 2.5 cm pour 500 g) baptisé l’US110. Un nom qui n’est pas sans rappeler le préfixe des navires de guerre américains…

Ce poste de travail, destiné au monde professionnel a été réduit à son minimum tout en conservant des fonctionnalités optimales. Fruit du travail de l’équipe Recherche & Développement de NEC, l’US110 est architecturé autour du nouveau processeur SOC (System-On-Chip) LSI Engine, spécialisé dans le traitement des flux de processing vidéo, son, et bande passante I/O. Notons qu’en plus du canal de communication IP RDP utilisé dans le cadre de la virtualisation, l’US110 adresse un canal IP RTP étendu.

En terme de sécurité, la virtualisation permet de faciliter le stockage des données. En effet avec cette technologie aucune donnée n’est stockée en local. L’employé ne peut pas intervenir sur la configuration de son poste, ce qui limite le risque interne. Enfin, l’US110 est également compatible avec les VPN basés sur identification RSA SecureID.

Autre avantage, le passage d’un système d’exploitation à un autre (certification Windows Vista bientôt disponible) ne nécessite aucune intervention sur le poste de travail et donc aucun coût supplémentaire par rapport à l’investissement initial.

nec-us110.jpg

L’US110 est capable de traiter la vidéo en haute résolution et supporte toutes les formats multimédia (traitement graphique haute définition jusqu’à 1600 x 1200, Adobe Flash, Microsoft Windows Media Player, Mpeg 1, 2, DivX)

L’utilisation des périphériques USB peut être désactivée à partir de l’interface d’administration centralisée.

Le nouveau NEC US110 est disponible dés à présent, au prix catalogue de 399 euros HT en acquisition unitaire.

La virtualisation selon NEC

Virtual PC Center (VPCC) est l’offre NEC de virtualisation du poste de travail fixe ou mobile. Cette solution s’appuie sur l’architecture client-serveur VMWare Virtual Desktop Infrastructure (VDI) et sur une console unique d’administration SygmaSystemCenter.

Pour NEC : “déploiement, supervision, télédistribution, et maintenance proactive/réactive des fermes de serveurs permettent d’apporter au poste de travail une sécurité et une fiabilité digne d’un serveur.”

En effet, chaque machine virtuelle comprend un système d’exploitation complet avec ses applications et les données de l’utilisateur. Celui-ci peut donc accéder de n’importe quel terminal VPCC à son environnement de travail informatique (applications spécifiques, données personnelles) et téléphonique (numéro personnel, messagerie). La solution NEC VPCC supporte les architectures NAS, SAN et les serveurs à tolérance de panne, ce qui garantit une continuité de service optimale.

“Grâce à cette solution toute intégrée, matérielle et logicielle, et des capacités multimédia étendues, nous sommes convaincus que le NEC Virtual PC Center, intégrant la technologie VMWare de virtualisation du poste de travail, est une solution très attractive pour nos clients communs “ affirme Brian Byun, VP Global Partners and Solutions de VMWare.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur