Neo Telecoms va assurer le transit IP de Sprint sur Paris

DatacentersOperateursRéseaux

En signant avec Sprint, Neo Telecom acquiert un client prestigieux soulignant la pertinence de sa stratégie visant à renforcer sa capacité d’interconnexion par régions.

L’opérateur d’infrastructure Neo Telecoms vient de remporter un contrat majeur. Pour son image au moins autant que pour son chiffre d’affaires. L’entreprise française vient de signer avec l’opérateur américain Sprint. Une « consécration  » aux yeux du fournisseur de services de connectivité.

Neo Telecoms apportera le transit IP à Sprint afin que le géant américain étende les capacités de son backbone IP sur Paris. Le contrat court sur 3 ans, pour commencer.

15 datacenters en 2015

Prestataire d’infrastructure fibre et deuxième opérateur de transit IP après Open Transit, Neo Telecoms a élargi son activité de fournisseur de fibre noire vers l’offre de capacité. L’opérateur a récemment ouvert un datacenter en plein cœur de Paris (dans le 2e arrondissement). Une ouverture qui vient alimenter une stratégie d’interconnexion des plaques régionales et d’implantation de datacenters de proximité.

Si cette surface parisienne de 1000 m2 de salles informatiques, qui vient compléter les sites de Courbevoie et Saint-Denis, a certainement joué dans le choix de Sprint, le Neo Center Paris n’est qu’une étape dans la stratégie de Neo Telecoms visant à construire, en France, un ensemble de 15 datacenters d’ici à 2015. Un développement qui devrait attirer l’attention des opérateurs internationaux.

Tout un symbole

Neo Telecoms commercialisera le produit Neo WDM à Sprint. La solution lui permettra d’étendre sa présence en Europe et de réduire la latence depuis les Etats-Unis. « Sprint continue d’améliorer sa capacité réseau en Europe », confirme Chris Harper, VP International Network Services chez Sprint qui a souligné la flexibilité de son fournisseur français. Pour Florian du Boys, directeur général de Neo Telecoms, le client Sprint est « un contrat très important pour nous, surtout pour le symbole ».


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur