Nerim lance le ReADSL pour les entreprises

Régulations

Cette technologie permet de connecter des zones exclues de l’ADSL car trop éloignées des équipements

On parle souvent de la fracture numérique pour le grand public. Mais cette fracture est tout aussi pénalisante pour les entreprises. Encore un grand nombre d’entre elles est exclu du haut débit car situées en zones non couvertes ou trop éloignées des équipements (répartiteur).

En effet, le signal de l’ADSL s’affaiblit avec la distance. Et dans les zones à faible densité, les entreprises trop éloignées des équipements de commutation DSLAM ne reçoivent pas le signal et sont donc exclues de l’Internet rapide. Pour ces entreprises, la situation commence à s’arranger grâce à la technologie ReADSL (Reach Extended ADSL). Il s’agit d’une évolution de la norme ADSL qui permet de prolonger de quelques kilomètres la portée des signaux par rapport à la norme ADSL “classique” pour des débits allant jusqu’à 512 kbit/s, et donc d’améliorer l’éligibilité au haut débit pour les lignes longues du réseau commuté. La longueur de la ligne passe ainsi de 5,5 km à environ 8 km. Déjà lancé pour le grand public par France Télécom et Free, le ReADSL est aujourd’hui proposé par un FAI professionnel, en l’occurrence Nerim. Le pack Nerim RE-ADSL donne accès à une connexion haut débit au coût forfaitaire de 31,77 euros HT par mois (soit 38 euros TTC) dotée d’un débit IP descendant de 400 à 512 kbit/s, et montant de 45 à 128 kbit/s (en fonction des capacités de la ligne et de la distance jusqu’au répartiteur). Ce n’est pas encore la panacée mais c’est mieux que rien. Pour les entreprises, un 512 Mb/s est toujours bien plus intéressant qu’une ligne bas débit plafonnée à 56 ou 128 kb/s. Les frais d’accès au service sont facturés 60 euros. Le routeur est fourni gratuitement contre un dépôt de garantie de 100 euros. Aucun frais de résiliation ne sont demandés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur