.NET : Mono for Android met toutes voiles dehors

ComposantsOS mobiles
.NET : Mono for Android met toutes voiles dehors

Coup d’accélérateur pour Mono for Android, un outil qui permet de développer en C# sur les terminaux mobiles Android, smartphones ou tablettes.

Depuis qu’il a quitté le giron de Novell au profit de celui de Xamarin, le projet Mono, clone open source de la plate-forme .NET de Microsoft est plus dynamique que jamais. En témoigne cette avalanche d’annonces, mettant en particulier l’accent sur les terminaux mobiles Android.

Android au cœur de toutes les attentions

Les développeurs de Xamarin proposent la version 4.2 de Mono for Android, une offre commerciale. Première bonne nouvelle, la taille de l’environnement d’exécution accompagnant les applications baisse de moitié.

Autre avancée, il sera possible de faire appel aux librairies Java directement depuis du code C#, sans utilisation de JNI ou d’une librairie Mono intermédiaire. Mono for Android 4.2 est également capable d’exploiter les librairies de Google permettant de disposer des derniers éléments graphiques d’Android sur les versions antérieures de l’OS (la 2.3, par exemple).

Enfin, les applications pourront être utilisées sur la version x86 d’Android. Il sera ainsi possible de déboguer les logiciels sur un émulateur Android x86, au fonctionnement très rapide sur les machines exploitant un processeur de ce type (nul besoin alors de convertir les instructions ARM en x86).

Un éditeur d’interfaces graphiques Android

Afin de faciliter le travail des développeurs souhaitant créer des applications Android, Xamarin livre un outil de création d’interfaces graphiques, Xamarin Designer for Android, qui s’intègre directement dans Visual Studio. Ce dernier fait partie de Mono for Android 4.2.

Il est également intégré dans MonoDevelop 3.0, la nouvelle version majeure de l’environnement de développement open source associé au projet Mono.

Notez que ce logiciel propose d’autres nouveautés intéressantes, tels un moteur de complétion de code C# refondu, plus précis, fiable et rapide, et une nouvelle version de MonoMac, qui améliore le déploiement des applications sur le Mac App Store. Enfin, les performances de l’application, en particulier sur de gros projets, sont en progrès.

Rappelons pour conclure que Xamarin a récemment créé un dérivé d’Android, XobotOS, où le code Java est entièrement remplacé par du C#, pris en charge par Mono.

Crédit photo : © Photopolitain – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur