.NET : sortie de Moonlight 2, le clone 'open source' de Silverlight 2

Logiciels

Moonlight 2 est un clone ‘open source’ de Silverlight 2. Sa sortie s’accompagne d’un renforcement des accords signés entre Novell et Microsoft… au plus grand bénéfice des utilisateurs.

Moonlight 2 vient de faire son entrée. Ce produit open source est disponible en tant que greffon pour Firefox, compatible avec les moutures x86 32 bits et 64 bits de Linux. Il sera prochainement adapté à la version Linux de Google Chrome.

Moonlight 2 est 100 % compatible avec Silverlight 2 de Microsoft. Il intègre également une foule de fonctionnalités issues de Silverlight 3, comme le Smooth Streaming, la compatibilité avec les formats audio/vidéo tiers, le fonctionnement des applications hors du navigateur…

Bonne nouvelle, le pacte de non-agression portant sur les brevets Microsoft utilisés au sein de Moonlight 2 n’est plus seulement valable pour Novell, mais pour tous les éditeurs qui décideront de livrer ce greffon avec leurs produits. Cet accord ne s’applique pas aux codecs audio/vidéo éventuellement utilisés, lesquels nécessitent l’acquisition de licences auprès de Microsoft… ou d’éditeurs tiers. Silverlight 2 est toutefois livré avec quelques codecs libres de droits comme l’OGG Vorbis ou le Dirac.

Les distributions Linux pourront donc être livrées sans risque avec Moonlight 2. Miguel de Icaza, responsable chez Novell des projets Mono et Moonlight, nous informe également que Microsoft et Novell ont signé un accord visant à assurer que les futures versions de Moonlight seront parfaitement compatibles avec Silverlight 3 et 4. Mieux, les équipes de développement de Microsoft n’hésitent pas à mettre en avant ce produit. Grâce à ce coup de pouce, Moonlight 3 devrait être disponible en mouture définitive au cours du troisième trimestre 2010.

WEB conférence Microsoft – NovellWeb-Conférence du 10 Décembre, en différé: Microsoft – Novell, quelles passerelles entre Windows et l’Open source ? Quelles sont les retombées de l’accord de collaboration technologique, signé en novembre 2006 et visant à rendre interopérables des applications Windows, .Net et Linux. Qui revend et valide quoi, entre SUSE Linux ES et Windows (sans oublier RedHat)? Pour visualiser cette table-ronde, gratuitement, il suffit de cliquer ici

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur