Pour gérer vos consentements :

NetApp adapte Data ONTAP au Cloud hybride

Il ne se passe pas une semaine sans parler du Cloud hybride. Ce concept s’articule autour d’une passerelle reliant un Cloud privé à un Cloud public pour des besoins de puissance ou de ressources supplémentaires. Tous les acteurs de l’IT s’y mettent, « il y a un intérêt économique à cette orientation notamment sur des scénarios spécifiques comme le débordement ou le test et développement », souligne Eric Antibi, directeur technique de NetApp France. Il assure également que les entreprises s’interrogent sur le stockage des données, la garantie de qualité de service (SLA) et sur la réplication des informations. Pour répondre à cette attente, lors de son évènement Insight aux Etats-Unis, le spécialiste du stockage a étendu à SoftLayer (le Cloud public d’IBM) l’offre Private Storage pour le Cloud, déjà disponible pour AWS et Azure.

ONTAP Cloud se rapproche d’AWS

Toujours dans le Cloud, NetApp propose son OS de stockage ONTAP dans le Cloud public. Il est disponible sur AWS. « Cette solution de stockage est présente directement dans les VM. Elle se décline en deux formats, une basée sur le modèle pay as you go via la maketplace d’Amazon. La tarification se fait à l’heure, avec une capacité allant de 2 à 10 To. L’autre modèle est le bring your latence, dans un cadre de Cloud hybride avec des licences sur 6 mois et une capacité de 50 To », détaille Eric Antibi. Ce service garde les différentes fonctionnalités de Data ONTAP (snapshots, réplication, logiciels d’administration). OnCommand Cloud Manager organise ainsi le provisionnement des instances de cluster Data ONTAP entre les fournisseurs de Cloud public et privé, ainsi que le déplacement des données.

Data ONTAP 8.3 optimisé

Par ailleurs, l’OS passe en version 8.3 avec des améliorations de certaines fonctionnalités existantes. Ainsi, le metrocluster monte en gamme en favorisant la continuité d’activité sur des applications critiques en cas de désastre ou d’arrêt planifié sans interruption sur différents datacenters. De même, il optimise la performance des nœuds 100% flash. « Dans des environnements hétérogène de stockage, il est aussi capable d’optimiser plusieurs contrôleurs et d’en dédier un pour la solution flash », constate Eric Antibi.

A lire aussi :
Google, SAS et NetApp, des entreprises où il fait bon travailler
NetApp muscle ses baies flash entrée et haut de gamme

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago