NetApp annonce une solution de déduplication sur VTL

Réseaux

Le ratio d’optimisation sur une bande VTL, en incluant la compression des données, serait de 20 à 1

NetApp annonce ce 28 octobre avoir développé un logiciel de déduplication destiné à optimiser la sauvegarde sur ses gammes VTL 300 et 700.

L’introduction de cette solution de déduplication sur ‘bandes virtualisées’ (virtual tape library) nous a été présentée il y a quelques jours, lors de la visite, à Paris, de Jay Kidd, directeur marketing, en présence de Marc Montiel, dg de NetApp France.

La combinaison de la déduplication et de la compression des données, en particulier celles non-structurées, résout, en grande partie, le problème du ‘back-up’ sur bandes VTL, ont-ils souligné. En pratique, cela signifie que ce que l’on sauvegardait sur 20 jours peut désormais être concentré sur une seule journée“.

Des tests ont été menés avec des clients aux Etats-Unis et en Europe (à Madrid, auprès d’un grand compte, notamment).

Cette solution de déduplication, fruit de développements internes chez NetApp, est disponible gratuitement sur les gammes VTL de la marque.

Il est clair que, pour beaucoup d’organisations, le fait de pouvoir sauvegarder en temps différé, des volumes très importants de données – jusquà 10 tera-octets – sur bande VTL marque un progrès très sensible. Car, outre la faculté de pouvoir placer ces copies en lieu sûr, leur restauration est rendue très rapide grâce au processus de virtualisation disque-bande.

Selon NetApp, si l’on considère que 75% des data réellement traitées par les utilisateurs sont des données non- structurées,“il devient possible, grâce à la déduplication, de réduire certaines capacités de 10 tera-octets (To) à 7 voire 5 To. Et si l’on ajoute la compression et la virtualisation des volumes, on peut descendre jusqu’à 1,5 To”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur