NetBeans 6.5 fait son entrée, en toute discrétion

Logiciels

Initialement conçu pour Java, cet environnement de développement s’ouvre de plus en plus à tous les langages de programmation du web

NetBeans 6.5 est disponible depuis le 19 novembre dernier. Sa sortie n’a pas trouvé un large écho dans les médias… et pourtant cet outil open source a beaucoup progressé.

Réputé chez les développeurs Java, NetBeans est aujourd’hui adapté à tous les programmeurs d’applications web, quel que soit le langage utilisé (à l’exception de Perl). Le mode PHP a le plus profité de cette nouvelle mouture : complétion de code, coloration syntaxique, débogage, accès aux bases de données, ce module est aujourd’hui complet.

Les développeurs ont également retravaillé le support JavaScript et Ajax. Les éditeurs JavaScript et CSS sont en progrès. Le débogage du code peut s’effectuer sous Firefox et Internet Explorer. Les librairies JavaScript (Dojo, jQuery, Scriptaculous, Yahoo UI,etc.) sont administrées par un gestionnaire spécifique. Enfin, les transactions HTTP peuvent être surveillées. Du beau travail.

NetBeans colle à l’actualité du serveur d’applications GlassFish, dont la mouture ‘V3 Prelude’ est intégrée en standard. Nous retrouvons ainsi la possibilité de créer des services web RESTful. Le support Groovy on Grails et (J)Ruby on Rails est aussi en progrès.

Évidemment, la partie Java propose quelques améliorations, tel un nouveau débogueur. De nouveaux composants SVG sont présents dans Java ME. L’import des projets issus d’Eclipse (et leur synchronisation entre les deux outils) est de meilleure qualité. Bonne nouvelle, un support de JavaFX est présent. Il vous faudra cependant attendre le 4 décembre pour en profiter, date de la sortie de JavaFX 1.0.

Une dernière petite information : le module C/C++ est largement transformé. L’analyse du code et de la mémoire utilisée, le développement à distance, la création de paquetages applicatifs, sont autant de nouvelles fonctions qui font de NetBeans une alternative viable à Sun Studio.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur