Programmation : avec NetBeans 7.2, Oracle parie sur l’efficacité et la modernité

LogicielsOpen Source

L’environnement de développement intégré NetBeans passe aujourd’hui en version 7.2. Cette mouture propose un outil avancé d’analyse du code Java et un meilleur support de JavaFX.

Sous l’impulsion de la communauté, et d’Oracle, une nouvelle version de l’environnement de développement open source NetBeans vient de faire son entrée.

NetBeans 7.2 est accessible en moutures Windows, Linux, OS X et Solaris, depuis cette page web. Il se montrera également compatible avec tout autre OS disposant d’une machine virtuelle Java.

Cette solution permet de créer des applications en mode desktop, web ou mobile, à partir des langages de programmation Java, C, C++, Groovy, PHP…

NetBeans 7.2 gagne tout d’abord un outil d’analyse du code Java, FindBugs, qui facilite la détection des erreurs de programmation. Une avancée bienvenue, en particulier pour les projets complexes, où les coûts liés à la phase de débogage tendent à exploser.

Plus d’efficacité

Les performances de NetBeans sont en hausse : démarrage à froid jusqu’à 65 % plus rapide et vitesse d’analyse des projets en hausse de 25 %. L’outil de refactorisation du code a été refondu et les fonctions de suggestion et d’aide lors de l’écriture de code ont été améliorées.

Avec toutes ces avancées, le développeur pourra gagner en productivité. L’un des points forts de cette offre.

La gestion de Java EE est en progrès. Concernant le monde PHP, nous notons le support de PHP 5.4 et des frameworks Doctrine2 et Symfony2. Enfin, le support du C++11 est de la partie.

Plus de JavaFX

NetBeans peut maintenant interagir directement avec le créateur d’interfaces JavaFX Scene Builder. Dommage toutefois que cet outil ne soit pas directement intégré dans l’IDE.

C’est certes une avancée appréciable, mais qui arrive un peu tard. Les technologies de greffon sont en effet en perte de vitesse au sein des applications web et JavaFX ne s’est guère imposé dans le monde des applications desktops ou mobiles.

Tout ceci n’empêche pas Oracle de continuer à investir dans cette technologie. Une stratégie somme toute logique, JavaFX participant à moderniser les interfaces graphiques du monde Java.

Crédit photo : © Nikolai Sorokin – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Êtes-vous un expert du “Hello world!” ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur