NetBooster prolonge son déploiement européen

Régulations

Après l’Allemagne et la Grande Bretagne, le leader européen du référencement, NetBooster, start-up française devenue un acteur majeur du marketing en ligne, s’implante en Espagne, signalant la santé retrouvée du secteur Internet

Cette démarche de croissance organique s’effectue au moment où le marché reprend force et vigueur. Il devient important pour un acteur ‘pure player’ Internet, tel que NetBooster, d’affirmer sa présence dans des régions à fort potentiel de développement“. Jean-Pierre Eskenazi, pd-g et fondateur de NetBooster, tient à marquer l’évolution de sa société sur un marché qui redevient attractif. NetBooster appartient à ces start-ups Internet nées avant la bulle spéculative, qui ont su en profiter au bon moment pour lever des fonds et étendre géographiquement leurs activités, avant de se faire quelque peu oublier durant les années difficiles qui ont suivi. Mais ce temps semble révolu, et les acteurs du ‘Search Marketing‘, le marketing des moteurs de recherche, qui ont su résister semblent trouver un second souffle. En partie en ayant raccroché leurs wagons à la locomotive Google et à son modèle économique de liens sponsorisés. Face aux pays qui ont déjà bien intégré l’Internet, et qui présentent un tissus industriel déjà bien étoffé ? Allemagne, Grande-Bretagne, mais aussi la France est le Nord de l’Europe ? c’est logiquement que le référenceur s’est tourné vers les pays européens latins émergents. “Nous avons commencé à vendre nos solutions en Espagne bien avant l’ouverture de notre filiale. L’accueil qui nous a été réservé par les clients grands comptes est très encourageant et conforte notre décision d’implantation qui sera soutenue par une forte et rapide croissance de notre nouvelle filiale“, a indiqué Xavier Pénat, directeur commercial France et responsable du développement de l’agence de Madrid. En regardant le calendrier d’une société comme NetBooster, on constate le temps perdu par un marché qui s’est effondré et a mis beaucoup de temps à se redresser : l’implantation en Espagne de NetBooster était évoquée dès 2000, en même temps que les projets allemands et britanniques. Mais il aura fallu cinq ans pour rattraper l’erreur de l’implosion de la bulle spéculative !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur