NetBSD 5.0 met l’accent sur les plates-formes multiprocesseurs

Logiciels

Dans ce domaine, l’OS repasse aujourd’hui devant Linux !

Avec NetBSD 5.0, les développeurs ont souhaité fournir un traitement du multitâche à la hauteur des besoins des systèmes multiprocesseurs et des nouveaux composants multicœurs ou multithreads.

“Les applicationsmultithreadéespeuvent maintenant utiliser efficacement plus d’un CPU ou d’un cœur. De plus, les performances du système sont bien meilleures en cas de charge du réseau ou des entrées/sorties”, confient les responsables du projet.

NetBSD 5.0 est le fruit de plus de deux années de développement. Sept millions de lignes de code ont été modifiées ou ajoutées depuis la mouture 4.0. Selon ce document, NetBSD 5.0 ferait aujourd’hui jeu égal avec Linux en terme de support du SMP (symmetric multiprocessing). Il le dépasserait même parfois. La solution adoptée ici se veut générique et portable, mais aussi performante et souple : il est ainsi permis d’affecter des tâches à des cœurs de calcul précis (processeurs, cœurs ou threads).

D’autres nouveautés sont présentes comme un système de fichiers journalisé, des améliorations concernant la gestion de l’énergie, le support de Xen 3.3, des extensions temps réel, la possibilité d’écrire directement sur des DVD (en UDF), etc. Notez que X.Org remplace maintenant XFree86.

NetBSD 5.0 est disponible pour pas moins de 54 plates-formes différentes. Nous retrouvons toutes les architectures classiques (x86, ARM, MIPS, PowerPC, SPARC), mais aussi d’autres plus spécifiques. Des images ISO sont disponibles à partir de cette page web.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur