Nette baisse des ventes de DVD en France

Cloud

La faute au piratage, s’étrangle le Syndicat de l’édition vidéo

Après les mauvais chiffres du disque, c’est au tour du marché du DVD d’annoncer des résultats semestriels plus que médiocres. Les ventes ont en effet chuté de 13,5% en France pendant le premier semestre, à 445 millions d’euros contre 512 millions il y a un an.

C’est le deuxième recul enregistré par ce secteur depuis 1986 ! Le premier a été observé en 2005. Le marché est pénalisé par le piratage, explique le SEV, le syndicat de l’édition vidéo. Rappelons que les copies circulent de deux façons: les DVD pirates que l’on trouve dans les marchés et via des petites annonces et les DVD copiés, mis à disposition sur les sites de P2P. Conclusion, les pressions de l’Industrie et du gouvernement ne produisent pas les effets escomptés. Le téléchargement illégal semble toujours aussi prisé par les internautes, surtout avec l’émergence de l’ADSL 2. Le secteur mise désormais sur la très sévère loi DADVSI pour inverser la tendance. Et les offres légales, qui pourtant se multiplient, sont encore loin de compenser les pertes enregistrées par les supports physiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur