Sécurité : neuf applications mobiles sur dix sont vulnérables

Poste de travailSécurité

Selon une analyse de HP Fortify, la quasi-totalité des applications mobiles ne respectent pas les règles de base en matière de sécurité. Autant de vecteurs d’attaques aux pirates.

Neuf applications mobiles sur dix représentent une menace pour la sécurité des entreprises, annonce HP. Le constructeur californien appuie son argument sur les résultats d’une étude maison tirée de l’analyse de plus de 2 100 applications issues de 600 entreprises du Forbes Global 2000, applications passées à la moulinette de la solution de vérification de l’intégrité des applications HP Fortify on demand.

Selon l’étude (dont on retrouvera les données imagées sur cette page), 97% des applications testées ont accès à au moins une information privée (contacts, réseaux sociaux, connexion Wifi ou Bluetooth…) depuis un mobile et 86% de ces applications ne dispose d’aucune mesure de protection contre les risques d’attaques les plus communes (débordement de mémoire tampon notamment).

Mot de passe en clair

De plus, 75% des applications ne dispose d’aucune solution de chiffrement pour protéger les données qu’elles enregistrent. Mot de passe, document, jeton de sessions, chat, photos, etc., sont ainsi laissés à la libre disposition des pirates.

Enfin, 18% des applications envoient des données critiques (logins et mots de passe de connexion) en clair sur le réseau HTTP. Et sur les 82% restant, 18% implémentent mal les protocoles chiffré SSL/HTTPS, tant pour les applications mobiles que Web. Autant d’information à la portée du premier sniff de réseau venu.

“La première ligne de défense”

Quand on sait que, selon Gartner, plus de 102 milliards d’applications auront été installées en 2013 (contre 64 en 2012) sur les terminaux mobiles, le risque n’est pas négligeable, même si l’étude, évidemment, vise à prêcher indirectement les mérites de l’offre de sécurité de HP.

« Alors que les appareils mobiles sont de plus en plus critiques pour la conduite des affaires, ils deviennent également des cibles de choix grâce aux applications vulnérables donnant accès aux données sensibles, soutient Mike Armistead, vice-président et directeur général, Produits de Sécurité d’Entreprise, Fortify, HP. Les applications mobiles constituent désormais la première ligne de défense contre l’adversaire et les organisations doivent être équipées pour évaluer, garantir et protéger ces applications afin de prévenir les dommages causés par des ‘exploits’. » A bon entendeur…

crédit photo © © lucadp – shutterstock


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur