Neuf Télécom lance sa ‘Neuf Box ‘pour les PME

Régulations

VoIP, accès Internet, routeur… tous les besoins télécoms d’une entreprise dans la même boîte qui fait la part belle au tout IP. A la clé: une baisse de 30% de la facture télécom

Les entreprises et notamment les PME sont les nouveaux chouchous des opérateurs. Les offres se multiplient: opérateurs mobiles virtuels, offres de VoIP…

Neuf Télécom qui propose déjà des solutions de téléphonie fixe/mobile pour entreprises avec SFR lance aujourd’hui son offre ‘Neuf Box Office’, son premier routeur multiservice pour les entreprises. Cette première version du boîtier permet de coupler l’Internet haut débit et la téléphonie interne illimitée. L’objectif à terme et d’aider les entreprises à satisfaire tous leurs besoins télécoms offres fixe/mobile, nomadisme, mobilité? Car si pour les particuliers les télécoms ont évolué très rapidement en deux ans avec le très haut débit, les services multiplay, la fin de l’abonnement traditionnel, et les communications illimitées? le marché de la petite et moyenne entreprise continue paradoxalement de bénéficier de services relativement obsolètes et peu innovants même si les choses évoluent avec la percée actuelle des réseaux LAN, de la Voix sur IP (lire notre article). La révolution du tout IP En matière de téléphonie, 90% des entreprises utilisent des PABX classiques et la présélection. En ce qui concerne l’Internet/Data elles ne disposent pas d’un réel très haut débit: ainsi 53% des clients pros de Neuf Télécom ont un accès 512 Kbit/s ou moins. L’idée véritablement innovante de Neuf Telecom est le passage d’une conception classique à celle du “Tout IP”. En clair à l’heure actuelle, il y a un réseau pour chaque usage et chaque terminal par exemple pour téléphoner (T0, T2, lien France Télécom), pour la mobilité (BTS), pour l’accès à Internet (DSL, modem routeur) et pour accéder au réseau privé (routeur). Mais la révolution ‘Tout IP’ permet de simplifier la donne actuelle puisque l’idée est de regrouper les cinq services télécoms (Voix, Internet, Data, Sécurité, Multimédia) sur un seul et même réseau. Selon Michel Paulin, directeur général de Neuf Télécom, le boîtier baptisé « Neuf Box Office » permet « de réduire jusqu’à 30% la facture des communications téléphoniques et des services Internet”. Grâce à la VoIP, l’entreprise n’a plus besoin de payer un abonnement France Télécom (environ 13 euros HT par mois). Elle paie 3 euros par mois par poste téléphonique et 24,90 euros par mois pour un accès haut débit à l’Internet. Les communications internes (entre collaborateurs de la société) sont gratuites, que l’entreprise soit mono ou multi-site, il n’y a pas de contraintes géographiques. Sur ce dernier point des accords « roaming » sont envisagés avec les opérateurs concurrents. A l’avenir, le Wi-Fi et les communications mobiles seront intégrées au boîtier via l’accord de MVNO avec SFR (cf. l’encadré ci-après). Un service quasiment ‘clé en main’ La mise en place des nouveaux services entreprises de Neuf Télécom ne nécessite aucune modification des installations existantes et la portabilité permet de conserver l’ensemble des numéros. C’est un service clé en main quasiment « plug and play ». L’entreprise dispose par ailleurs d’une facturation unique (une option très demandée par les chefs d’entreprise) intégrant la voix, mobile et data et d’un extranet pour un suivi complet de ses prestations. Avec cette nouvelle offre, Neuf Télécom souhaite renforcer son implantation dans le domaine des télécommunications d’entreprises. Il faut dire que 40% de son chiffre d’affaires est réalisé dans les entreprises. Par ailleurs, les analystes de l’opérateur alternatif parient sur une croissance de 18% pour 2005, soit un chiffre d’affaires de 462 millions d’euros. Les 400 commerciaux du groupe sont dans les starting-blocks et n’attendent qu’un feu vert pour se lancer dans la commercialisation du dit boîtier. L’objectif du groupe est de convertir 5.000 usagers parmi ses 30.000 clients professionnels. Pour l’heure le groupe compte bien « rompre avec le modèle imposé par France Télécom » explique Michel Paulin. L’opérateur historique (qui vient aussi de lancer des offres ToIP) détient en effet 72% du marché des services de télécommunications pour les entreprises qui connaît une croissance limitée à 2%. Spécificités Techniques de la ‘Neuf Box Office’

Fabriqué en collaboration avec la société française One Access, ces boîtiers sont fabriqués en Bretagne et non en Asie, pour une raison simple. Chaque boîtier peut être adapté aux besoins spécifiques d’une entreprise selon la gestion de ses flux (par exemple, la Voix doit pouvoir passer avant les data). Il ne s’agira donc pas d’un produit fabriqué en quantité industrielle. Le boîtier dispose d’emplacements pour modules « voix » (jusqu’à huit), quatre ports commutateurs, un port d’accès Uplink (ADSL), un port Ethernet 100Base T (1 switch port 0). Mais aussi d’emplacements cartes d’extension, 2 interfaces RS 232 plus une interface modem RTC, et une interface RNIS. Et enfin d’un accès Wan VXX. D’ici à septembre 2005, le boîtier devrait permettre l’accès Wi-Fi, la téléphonie accès direct, la couverture nationale (fixe et mobile), la présélection, Internet et VPN data. A noter que Neuf Télécom vient de signer un accord MVNO avec SFR: il pourra donc étendre son offre professionnelle aux mobiles (lire notre article).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur