News Corp s'embourbe dans une sombre affaire de hackers

Sécurité

Les confessions d’un hacker risquent d’entraîner la condamnation de la firme du magnat des médias Rupert Murdoch

Voilà une histoire digne d’un mauvais roman d’espionnage. Depuis plusieurs jours, News Corp (le propriétaire entre autres de MySpace) est attaqué dans les colonnes de la presse américaine. Il faut dire que le témoignage devant la justice d’un hacker, nommé Christopher Tarnovsky provoque un véritable tollé.

Ce dernier a expliqué au juge “avoir été engagé par News Corp afin de créer un logiciel de reverse engineering, capable de pénétrer dans le système satellite d’une télévision concurrente: le réseau Dish Network.” Il a précisé n’avoir jamais personnellement utilisé son logiciel.

Christopher Tarnovsky a ajouté avoir été payé 20.000 dollars, une somme maquillée en produits électroniques livrés depuis le Canada. D’après le hacker, cette somme a été versée par Harper Collins, un cadre de la maison News Corp depuis plus de dix ans.

Cette affaire pourrait coûter plusieurs millions de dollars à News Corp. Car Dish Network va certainement demander d’importants dommages et intérêts.

L’avocat de Dish Network, Chad Hagan, a dans son introduction présenté Tarnovsky comme l’un “des plus grands hackers du monde”.

Pour Hagan, la mission de Tarnosky était de pirater le système de sécurité de Dish Network afin d’alimenter le marché des pirates avec de fausses cartes de connexion qui sont placées dans les box de l’opérateur. Selon Chagan ce piratage avorté au dernier moment aurait pu coûter 900 millions de dollars à Dish.

Tarnovsky s’est dit “victime d’un complot.”Il a tout de même reconnu avoir créé un gadget nommé Stinger capable de modifier toutes les smart card dans le monde. Une information confirmée par un autre hacker de renom, Tony Dionisi. L’homme se serait vu tout dernièrement proposer, selon le site zataz, la coquette somme de 100.000 dollars pour craquer la Xbox 360. Il aurait refusé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur