Nexans se dit intéressé par les fibres optiques d’Alcatel

Cloud

Le français est décidé à se renforcer dans les télécommunications

On attend beaucoup de la publication des résultats d’Alcatel ce jeudi. L’équipementier doit notamment annoncer ses intentions concernant deux de ses filiales: la fabrication de téléphones mobiles qui pourrait être cédée et l’éventuelle vente de l’activité fibres optiques.

Sur ce terrain, le français Nexans, spécialisé dans les câbles télécom et l’énergie, pourrait bien remporter la mise. Il a en effet fait une offre à Alcatel qui détient 15% de son capital. “J’ai signé une offre ferme. Mais Serge Tchuruk (Pdg d’Alcatel, NDLR) est très prudent. Si Alcatel ne bouge pas, nous bougerons”, souligne sans ambiguïtés au Figaro Gérard Hauser, président de Nexans. L’activité de fibres optiques d’Alcatel génère 175 millions d’euros de chiffre d’affaires. Les revenus de Nexans a reculé en 2003 de 6% à 4 milliards d’euros mais le groupe fait état d’un bénéfice net de 1 million d’euros. Nexans compte par ailleurs se séparer de son activité “fils émaillés” qui pourrait être vendue entre 80 et 100 millions d’euros. En cause, un marché qui n’a pas atteint de taille critique, notamment en Amérique du Nord.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur