Nexans se porte bien !

Régulations

Nexans est enfin sorti du long tunnel de la crise. Le champion du câble renoue avec la croissance

Leader du câble et des systèmes de câblages, Nexans confirme la reprise de son secteur d’activité après une crise de trois ans. Dans l’ensemble, les résultats sont solides et encourageants et la direction du groupe envisage une croissance de 3 à 4 % de son activité pour l’année 2005.

Nexans propose une gamme de solutions câbles cuivre et fibre optique pour un marché qui s’élargit de jour en jour notamment grâce à l’explosion de nouveaux besoins du secteur de la haute technologie. Que ce soit les activités Énergie, Télécoms ou Fils Conducteurs, les performances de la firme sont meilleures qu’en 2003. Le chiffre d’affaires s’établit à 4,9 milliards d’euros contre 3,859 milliards d’euros en 2003 soit une progression notable de 7,8 %. Il faut dire que toutes les zones géographiques sont profitables au groupe qui enregistre notamment d’excellents résultats dans la zone Europe (73% de l’activité) avec 3,483 milliards d’euros contre 239 millions pour la zone Asie. Un montant un peu décevant : l’Asie ne représente que 5% de l’activité alors que la Chine est le premier marché ADSL au monde. Mais Nexans devrait s’installer à Shanghai en avril. Selon le P-DG du groupe Gérard Hauser: « Nexans enregistre en 2004 le fruit des efforts menés depuis trois ans de restructuration, de réorientation de son portefeuille d’activités et de développement sur des marchés porteurs. Dans un contexte de stabilisation du coût des matières premières et de l’énergie, Nexans est confiant dans sa capacité à poursuivre sa stratégie de développement afin de bâtir une rentabilité croissante, de développer les moteurs de croissance qu’il a identifiés et ainsi renforcer son attractivité. » L’analyse des ventes et le résultat opérationnel par métier viennent confirmer la progression de l’activité du groupe. Les ventes de l’activité Énergie progressent significativement de 8,9% par rapport à 2003. Plusieurs raisons expliquent ce regain de vigueur. Tout d’abord les activités de Haute Tension, d’accessoires et de câbles ombilicaux enregistrent des « performances remarquables » selon les dirigeants. Ensuite les activités câbles pour le bâtiment bénéficient de la stabilité du marché nord-américain, des effets positifs des hausses de prix et des restructurations en Europe. Les ventes de l’activité Télécom progressent de 8,2 % pour atteindre 570 millions d’euros après un second semestre en amélioration. Malgré la crise qui aura durée trois ans, ces activités retrouvent la profitabilité et réalisent 17 millions d’euros de résultat opérationnel. Il faut dire que le développement de l’ADSL en Europe est une manne pour les activités de Nexans. Et les câbles pour réseaux privés (LAN) continuent d’enregistrer de bonnes performances aux États-Unis et au Brésil. Pour ce qui est des activités Fils Conducteurs, elles s’élèvent à 14 millions d’euros en 2004 soit une progression de 4,2 % « L?ensemble de ces progressions constitue un premier pas vers la réalisation de nos ambitions à moyen terme d’atteindre en 2007, à conjoncture équivalente, un chiffre d’affaires de 4,7 à 4,8 milliards d’euros, dégageant une marge opérationnelle de 5% et un retour sur capitaux employés de 9,5 % supérieur au coût moyen de l’action » a expliqué Gérard Hauser. Une perspective qui permettrait à la direction générale de distribuer un dividende de 0,50 euro par action. Dorénavant Nexans veut améliorer les réseaux « High Broadband » et aider les opérateurs à trouver les solutions les plus rentables pour eux. Notamment par l’intermédiaire des nouvelles technologies dans le domaine du câblage, comme le xDSL et la fibre optique FTTx.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur