Haute définition : NHK et Mitsubishi dévoilent le premier encodeur 8K

Composants

Alors que la haute définition 4K en est à ses balbutiements, NHK et Mitsubishi annoncent le premier encodeur ultra haute définition 8K utilisant le nouveau standard de compression HEVC.

La télévision nationale japonaise NHK continue ses avancées dans le domaine de la 8K, le format d’image ultra haute définition successeur de la 4K. Après avoir annoncé le développement d’un capteur 8K pouvant filmer à 120 images par seconde en février 2012, c’est maintenant un encodeur 8K HEVC qui a été élaboré.

Le codec HEVC/H.265 indispensable pour la 8K

Conjointement avec Mitsubishi, NHK a en effet développé un encodeur pour de la 8K UHDTV qui s’appuie sur le nouveau standard de compression vidéo HEVC (pour High Efficiency Video Coding). Il devrait s’imposer dès cette année comme une norme internationale. Ce standard offre le double de la compression H.264/MPEG-4 AVC (Advanced Video Coding) et environ quatre fois celle de la norme MEPG-2 actuellement utilisée pour la diffusion numérique HDTV.

16 fois plus de pixels

Appelée “Super Hi-Vision” au Japon (la HDTV y étant déjà baptisée “Hi-Vision”), la 8K UHDTV succèdera à la 4K UHDTV. Elle permet d’afficher 7680 par 4320 pixels, soit 33,2 mégapixels, contre 3840 par 2160 pixels, soit 8,3 mégapixels, pour la 4K UHDTV et 1920 par 1080 pixels, soit 2,1 mégapixels, pour la HDTV. C’est donc 16 fois plus de pixels que n’offre la HDTV.

Pour parvenir à encoder un tel flux, les images sont divisées en 17 rangées de 7680 par 256 pixels horizontales qui sont traitées en parallèle. C’est la condition sine qua non pour parvenir à un codage en temps réel.

La 8K sous l’impulsion des japonais

NHK et Mitsubishi à pied d’oeuvre sur la 8K poursuivent leurs travaux afin d’augmenter la fréquence de trame à 120 Hz.

Récemment, c’est l’opérateur privé de satellites de télécommunications SES (qui possède la flotte de satellites ASTRA) qui a effectué un essai de transmission d’un flux 8K UHDTV avec utilisation du standard de compression HEVC (H.265).

Sony pourrait accompagner ces très hautes définitions avec un successeur au Blu-Ray. Le Violet-Ray (ou Purple-Ray) devrait pouvoir contenir jusqu’à 2 To de données.

Premier film 8K à Cannes

Par ailleurs, NHK a également réalisé le film Bijin no ôi ryôriTen (Le restaurant aux nombreuses beautés) qui a la particularité d’être le premier film au monde tourné en 8K. Réalisé par Toshio Lee, le court métrage entrera en lice en mai au prochain festival de Cannes sous le nom Beauties A la carte.

Sharp et Panasonic ont déjà développé des écrans LCD affichant de la 8K. Sharp a opté pour un écran de 450 pouces de diagonale (soit 11,4 mètres) destiné aux salles de cinéma tandis que Panasonic a présenté le premier écran plasma 8K.

L’encodeur 8K HEVC de NHK et Mitsubishi sera présenté lors des portes ouvertes des laboratoires Science & Technology Research Laboratories de NHK qui auront lieu du 30 mai au 2 juin 2013 à Tokyo.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur