Nicolas Aubé (CELESTE) : « Les 10 prochaines années vont être marquées par le développement du cloud »

CloudOperateursRéseaux

L’opérateur CELESTE a dix ans. Un succès construit sur une approche dédiée aux besoins spécifiques des PME pour lesquelles l’alternatif ouvre aujourd’hui les portes du cloud.

Les événements s’enchaînent pour CELESTE. Après avoir inauguré son data center vert Marilyn le mois dernier, l’opérateur fête aujourd’hui ses dix ans d’existence. Avec un peu de retard, probablement dû à l’effervescence des activités de l’entreprise ces derniers temps. C’est officiellement le 31 octobre 2001 que Nicolas Aubé déposait les statuts de son entreprise.

Diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole des Ponts, le jeune entrepreneur visait les PME qu’il estimait délaissées par les opérateurs historiques en inscrivant l’innovation et la qualité de service dans les fondamentaux de la compagnie. CELESTE a construit son offre en enrichissant son infrastructure : cœur de réseau d’une capacité de 160 gigabits, réseau de fibre optique de 4 000 kilomètres (en cours de déploiement sur 25 agglomérations) et datacenter écologique haute densité. Une infrastructure qui permet aujourd’hui à l’opérateur de proposer des offres riches telles que des liaisons optiques à 1 Gbit/s ou du quintuple play (Internet, réseaux, téléphonie fixe, mobile, et hébergement) en attendant le développement de ses services cloud (machines virtuelles, sauvegarde, clusters, hébergement…).

Rapide retour sur l’aventure avec Nicolas Aubé, actuel président de CELESTE.

De quoi êtes vous le plus fier au regard de cette décennie ?
Le positionnement de CELESTE et une reconnaissance de nos savoirs-faires sur le marché par les professionnels constituent une vraie fierté. La satisfaction qui en découle ce sont nos 2 000 clients et 40 collaborateurs.

CELESTE montre qu’un opérateur alternatif peut exister parmi les “gros”. Comment vous distinguez-vous des opérateurs historiques et y a-t-il néanmoins la place et un avenir pour les alternatifs ?
J’ai toujours eu la conviction que les entreprises et PME étaient traitées comme des clients comme les autres par ces opérateurs grand public. C’est pourquoi, j’ai choisi dès la création de CELESTE de proposer des produits et des services adaptés aux entreprises : des solutions haute disponibilité et sur mesure, qualité de service (QoS) pour toutes les connexions… et nous avons mis en place une organisation humaine qui répond aux besoins de réactivité, de service et de pédagogie des entreprises.
Ce sont donc notre positionnement professionnel et nos solutions innovantes qui nous permettent de nous démarquer; les connexions fibre optique 1 giga illustrent bien cette approche.
Il y a donc un avenir pour d’autres opérateurs si l’offre répond aux exigences des entreprises.

Que nous prépare Celeste pour la prochaine décennie (à commencer par 2012) ?
Les 10 prochaines années vont être marquées par le développement du cloud et une externalisation des réseaux des entreprises. C’est pourquoi, nous avons investi dans une infrastructure réseaux très performante, d’une capacité de 800 gigabits, et nous que déployons un réseau de fibre optique en France pour proposer des connexions 1 Giga. De plus, nous nous sommes dotés d’un datacenter haute densité.
Haute densité, haute disponibilité et fibre optique ! Nous disposons désormais de tous les atouts pour répondre aux besoins de service de Cloud et de virtualisation des entreprises.
De plus, en temps qu’acteur moteur de l’Internet Vert avec notre data center Marilyn, nous souhaitons montrer l’exemple et continuer nos recherches sur des solutions les plus écologiques possibles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur