Nicolas Barcet (Canonical) : « Pour les workloads de nouvelle génération, Ubuntu peut faire la différence »

CloudOpen Source

Nouveautés d’Ubuntu 12.04 LTS pour les serveurs, accords avec les constructeurs et ISV, cloud computing… autant de sujets que balaie pour nous Nicolas Barcet de Canonical.

Nicolas Barcet, responsable des produits cloud Ubuntu chez Canonical, est revenu avec nous sur la sortie d’Ubuntu 12.04 LTS. Il énumère tout d’abord quelques-unes des nouveautés de cette offre par rapport à la précédente LTS (Long Term Support), la 10.04 : le support des architectures ARM, une nouvelle pile cloud basée sur le projet OpenStack, des outils cloud comme MaaS et le proxy EC2, l’arrivée de la solution d’orchestration des services juju, etc.

Le saut sera donc important pour les utilisateurs de versions LTS d’Ubuntu, c’est-à-dire pour un grand nombre des utilisateurs… Nicolas Barcet signale en effet que près de 2/3 des personnes installent une LTS contre 1/3 une version classique de l’OS. La pérennité de l’installation semble donc plus compter que la volonté de disposer des dernières nouveautés avant tout le monde.

L’accord avec HP : une première

Récemment, HP a indiqué que le système d’exploitation Ubuntu 12.04 LTS était certifié pour ses serveurs ProLiant. Malgré ce que beaucoup peuvent croire, c’est une première à ce niveau. Jusqu’alors, le matériel était en effet certifié par Canonical et non en direct par les constructeurs. « C’est une annonce forte, car HP nous introduit pour la première fois dans sa matrice de support interne. »

HP assurera en direct le support d’Ubuntu sur ses serveurs en cas de problème. « Une petite annonce, mais au coût non négligeable pour le constructeur », ajoute notre interlocuteur.

La suite en page 2

Crédit photo : © Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur