Nicolas Sarkozy ne se présente toujours pas en 2012… toujours selon Facebook

Sécurité

La page Facebook du président de la République a de nouveau été détournée. En exergue, toujours le même message indiquant que Nicolas Sarkozy renonce à la présidentielle de 2012.

Le ou les pirates qui avaient réussi à pénétrer le compte Facebook de Nicolas Sarkozy dimanche 23 dans la soirée ont récidivé ce matin. Selon le site de LCI, la page du locataire de l’Elysée a de nouveau été détournée ce mardi matin peu avant 8 heures.

Comme précédemment, les auteurs de l’intrusion ont répété leurs méfaits aux allures de blague potache en faisant dire au président qu’il ne se représenterait pas à la présidence de la République en 2012. Et d’y joindre un lien pointant vers l’une des 12 autres pages Facebook consacrées au « pot de départ de Nicolas Sarkozy en 2012 ». Information évidemment précédemment démentie par le principal intéressé qui indiquait qu’il « ne [souscrivait] pas aux conclusions un peu hâtives du message…  ». Cette fois, le président n’a pas pris la peine de relever le nouvel incident.

La page Facebook a retrouvé son intégrité peu après 9 heures, ce mardi matin. Mais ces attaques n’en restent pas moins inquiétantes. D’autant que Franck Louvrier, conseiller en communication de l’Elysée, avait précisé que les codes d’accès au compte Facebook avaient été changé après le premier incident.

En conclusion, soit Facebook est une vraie passoire (ou bien le mot de passe choisi du compte présidentiel est d’une banalité défiant toutes les règles de bonnes pratiques en matière de sécurité, ce qui n’est guère rassurant venant de la part d’un chef d’Etat), soit un membre de l’entourage du président trouve a de l’humour à revendre…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur