Nike piraté. Just hack it!

Sécurité

Pour cette nouvelle année 2005, le site Internet chinois du célèbre fabriquant d’accessoires de sport a été piraté. La page principale affichait alors les meilleurs voeux du pirate. Un clin d’oeil qui pourrait coûter cher …

Danny n’est surement pas son véritable nom, mais c’est en tout cas le « pseudo » avec lequel le pirate a signé la refonte forcée du site chinois de « Nike ». En effet, la page principale du site du fabriquant d’articles de sport a été « défigurée » dans la nuit du 31 décembre (voir photo). Un message souhaitant une bonne année avait remplacé la page d’accueil pendant quelques dizaines de minutes. Cependant, souhaiter la bonne année n’était peut être pas la seule motivation du pirate. La dernière campagne publicitaire de la firme aurait fait beaucoup de bruit en Chine. La vidéo affichait la star de la NBA « LeBron James » combattant des personnages animés qui représentaient des Maîtres Kung-Fu. La Chine aurait tout simplement banni la publicité des tubes cathodiques (ou plutôt des écrans LCD), la considérant comme un affront a la dignité nationale du pays. Le site Web de la firme, basé sur une plate-forme Microsoft IIS/5.0, aurait été rétabli à 23 h 00 (heure locale) ce 31 décembre. (*)

pour Vulnerabilite.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur