NIMS de Network Instruments supervise les sondes sur les réseaux

Réseaux

NIMS (Network Instruments Management Server) est un nouveau serveur d’administration permettant de gérer et d’administrer les sondes d’analyse à distance réparties dans différents réseaux hétérogènes

Couche méconnue du grand public, l’administration réseau s’accompagne d’outils d’analyse, qui s’appuient sur des sondes réparties sur le réseau, dont il faut centraliser les informations.

Le serveur NIMS (Network Instruments Management Server) est conçu pour gérer les sondes Network Instruments rattachées aux consoles Observer. Les administrateurs réseau s’appuient sur Observer pour exécuter des tâches telles que l’analyse des statistiques réseaux, l’étude du trafic applicatif, la gestion des communications VoIP ou encore l’exécution de captures de paquets en temps réel. Le serveur NIMS leur assure un niveau de sécurité accru, la gestion des licences et un service d’actualisation centralisés, ainsi que le basculement sur un système secondaire en cas de défaillance afin d’optimiser la gestion des sondes. Sans le serveur NIMS, les administrateurs réseau doivent administrer chaque sonde séparément à chaque changement de personnel, mise à jour logicielle ou tout autre événement pouvant affecter la capacité d’analyse distribuée. “Pour nos clients qui déploient des centaines de sondes d’analyse, la gestion des sondes peut représenter un véritable défi. Le NIMS simplifie considérablement ces tâches et les rend plus efficaces. En outre, la visibilité offerte est davantage centralisée“, a déclaré Douglas Smith, président et co-fondateur de Network Instruments. Au lieu de gérer des comptes utilisateurs séparés pour chaque sonde, la sonde demande au serveur NIMS d’authentifier les utilisateurs. Les services informatiques peuvent automatiquement intégrer ces informations dans le NIMS à l’aide d’un annuaire Active Directory, d’un serveur d’authentification RADIUS ou d’une base de données interne. Cette approche permet de mettre à jour les comptes utilisateurs de façon performante et sécurisée notamment en cas de changement de personnel. Une fois les sondes connectées, les échanges entre la console et les sondes sont automatiquement protégés via un cryptage par une clé partagée sur 128 bits. Le NIMS permet également de centraliser la gestion des licences en actualisant chaque numéro de licence dès qu’une sonde (ou une console Observer) est activée dans le réseau. Lorsqu’il détecte une nouvelle sonde, le NIMS peut lui affecter un numéro. Cette fonctionnalité accélère le processus de mise en ?uvre et convient idéalement aux services informatiques qui déplacent des analyseurs dans différents sites. Avec le système de mise à jour centralisée, le NIMS localise la gestion des mises à jour mineures et majeures, permettant aux administrateurs réseaux de conserver sans difficulté la structure des licences. Le NIMS contribue à une grande fiabilité opérationnelle grâce à l’utilisation d’un système redondant, ce qui garantit la continuité des analyses et de la visibilité distribuée en temps réel en cas de défaillance du serveur NIMS principal. Les administrateurs réseau utilisent fréquemment les fonctions de filtrage d’Observer. Les filtres passent au tamis de grandes quantités de données, en recueillant et en affichant uniquement les informations nécessaires pour résoudre un problème. Avec le NIMS, les administrateurs peuvent facilement partager des bibliothèques de filtrage entre sondes et aux différents niveaux du réseau avec leurs collègues.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur