Nintendo baisse déjà le prix de sa DS

Régulations

L’ogre PSP fait-il peur à Mario ?

Lancée en début d’année, la console portable de Nintendo, la DS, profite déjà d’une baisse de prix. Le géant nippon annonce que le prix de sa machine sera réduit de 10% en Europe à partir du 7 octobre. Elle sera désormais facturée 129 euros.

Cette baisse arrive bien tôt. Et illustre la fébrilité du leader incontesté des consoles portables face à l’arrivée de la PSP de Sony, beaucoup plus évoluée mais vendue 249 euros. Nintendo semble craindre de voir ses parts de marché s’effriter… Pourtant, les deux produits sont bien différents. La DS, orientée 100% jeux s’adresse aux plus jeunes tandis que la DS est une machine polyvalente (jeux, musique, film, internet) qui adresse le marché des jeunes adultes et des adultes. Pour autant, Nintendo ne veut pas voir la courbe des ventes de sa DS s’inverser. En mars dernier, le groupe japonais annonçait que le cap des 5 millions de ventes avait été passé. Le groupe se dit donc confiant pour atteindre son objectif de vente de 5 à 6 millions de consoles avant la fin de son exercice fiscal. Fin avril, avant son lancement européen, Sony indiquait que sa PSP avait été écoulée à plus de 2,5 millions d’exemplaires. En Europe, ce sont 100.000 machines qui auraient été vendues en quelques jours après un lancement le 1er septembre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur