Nintendo casse le prix de sa GBA SP

Régulations

La console portable sera vendue moins chère au Japon et aux Etats-Unis. Histoire de donner une coup de fouet à cette machine bientôt dépassée par le nouveau modèle du constructeur et surtout par celui de Sony

Après la guerre des prix sur les consoles de jeu de salon, le front se déplace aujourd’hui sur les consoles portables. Le géant Nintendo, star incontestée de ce marché, annonce une baisse de 20% sur sa GameBoy Advance SP (GBA SP) au Japon et aux Etats-Unis.

Le prix de la console portable la plus vendue au monde passera donc sur le marché américain à 79,99 dollars (65,77 euros) à partir du 2 septembre contre un prix actuel de 99,95 dollars (82,18 euros). Au Japon, le prix de vente passera de 12.500 yens (93,89 euros) à 9.800 yens (73,61 euros) à partir du 16 septembre. Cette baisse de tarif répond à un double objectif. Il s’agit d’abord d’écouler les stocks de la console avant l’arrivée de la très attendue Nintendo DS qui devrait être lancée à la fin de l’année. Mais surtout, Nintendo souhaite rendre encore plus attractive sa GBA SP face à une nouvelle concurrence, celle de Sony avec sa PSP. Cette console portable haut de gamme sera lancée en 2005. En fait, le créateur de Mario duplique simplement la stratégie de Sony qui avait fait baisser le prix de PlayStation2 après les lancements de la Xbox de Microsoft et de la GameCube de Nintendo. Avec cette “recette”, la PS2 a continué très longtemps à tailler des croupières à la concurrence. Et la N-Gage de Nokia?

On oublie un peu vite la console-téléphone de Nokia, la N-Gage. Peut-être parce que c’est un bide? Très largement critiquée, la console n’a pas encore eu le succès escompté: un million d’unités vendues à ce jour contre des objectifs de plusieurs millions pour fin 2004.

Mais le constructeur finlandais mise sur sa nouvelle machine, la N-Gage QD, pour enfin séduire le public. Ilkka Raiskinen, patron de la division de jeux du groupe, a estimé que l’accueil réservé à cette évolution, moins chère, était prometteur. Présenté en avril, lancé en Europe et en Asie, le téléphone est ensuite arrivé aux Etats-Unis en juillet. Il s’est déclaré confiant dans le fait que le seuil des deux millions d’unités vendues serait franchi rapidement pour ce nouvel appareil. L’espoir fait vivre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur