Nintendo DS, reine des consoles en France

Cloud

La petite console portable du japonais Nintendo détrône au palmarès de notre territoire la PlayStation 2 de Sony

Qui aurait cru qu’après son lancement voilà plus de 3 ans qu’une machine portable deviendrait la reine des ventes de consoles. Un long chemin a bien été parcouru depuis mars 2005 chez Nintendo.

La DS, dont une nouvelle version doit être commercialisée au printemps 2009 en Europe (DSi) vient en effet de franchir le cap des 6 millions d’exemplaires vendus en France. Le quotidien Les Echos explique là qu’avec ce résultat, Nintendo se permet de détrôner la mythique PlayStation 2 de Sony. Elle se place également très loin devant sa concurrente directe la PSP de Sony.

Dans un communiqué, les équipes de Nintendo ont donc relayé le chiffre de 6 millions d’unités établi par l’institut GfK. La prochaine DS, la Dsi, devant être lancée au printemps 2009 en Europe, les développeurs espèrent bien en faire autant. Vendue pour le moment uniquement au Japon à 18.900 yens (160 euros), la dernière née des laboratoires de Kyoto a pour cela des armes sérieuses comme deux caméras, une fonction audio étendue ainsi que des écrans un peu plus grands. A croire que le géant japonais a choisi de rester sur la même ligne stratégique à savoir jouer la carte du “casual gaming“. Traduction : préférer un public plus large jouant moins souvent et moins longtemps.

Une stratégie différente de celle de son concurrent direct : Sony. La firme de Tokyo a décidé de mener la contre-attaque avec de nouvelles applications sur sa PSP. Jouer sur la carte du Multimedia avec des programmes permettant de jouer en ligne plus facilement.

Côté classements, en Europe, Microsoft et sa Xbox 360 aurait passé le cap des 7 millions de consoles vendues selon des chiffres attribués à Microsoft. Au niveau mondial, la Xbox 360 s’est écoulée à 21 millions d’exemplaires, contre 15 millions pour la PS3 de Sony. Quant à la Wii de Nintendo, elle domine toujours le marché. Fin juin, le nippon avait vendu plus de 29 millions de consoles.

Enfin, le marché français des jeux vidéo se porte relativement bien. Selon l’institut de sondage Gartner il devrait dépasser les 3 milliards d’euros en 2008, sans toutefois atteindre la prévision initiale de 3,4 milliards. La faute d'”une fin d’année moins bonne que prévue“… même si les ventes de Noël ne sont pas encore arrivées à leur terme ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur