Nintendo encore dans le rouge… la faute au piratage?

Sécurité

La firme annonce une perte de 23 % des ventes pour son troisième trimestre 2009. Un mauvais résultat dans un contexte où le piratage des consoles est en vogue et où les organismes mondiaux mène la guerre à la contrefaçon.

La firme poursuit sa chute. Après avoir enregistré de mauvais résultats ces derniers temps, la firme de Kyoto annonce une diminution de 23% des ventes de la DS. Nintendo pourrait connaitre une baisse annuelle de ses profits. Une première depuis 4 ans.

Alors que la console portable de Nintendo, la DS, célèbre son cinquième anniversaire, la firme est en perte de vitesse. La guerre des consoles menée contre Sony et Microsoft a conduit la société à baisser le prix de ses produits. La Wii a ainsi connu 5 baisses successives de son prix… de manière à pouvoir jouer des coudes face à des machines plus performantes. La console chérie du plombier Mario se trouve désormais à peu près au même prix que ses concurrentes.

Guerre des prix mais aussi impact du piratage des consoles. Les outils permettant de craquer la dernière console encore inviolée, la Playstation 3 de Sony, viennent d’être mis en ligne. Le hacker GeoHot, aussi connu pour avoir désimlockél’iPhone, diffuse sur son blog un dossier contenant 5 fichiers : une photo, l’exploit, le mode d’emploi et deux bouts de codes. Une technique pour pourvoir passer outre l’achat (onéreux) de jeux.

Nintendo, tout comme ses concurrents pourraient alors bien lorgner du côté des décisions des organismes internationaux de lutte contre la contrefaçon. Actuellement l ‘ACTA (Anti-counterfeiting Trade Agreement) mène des discussions avec 39 Etats pour s’entendre autour de mesures internationales de lutte contre la contrefaçon. Un volet sur le piratage serait actuellement à l’étude. A en croire le Nouvel Observateur qui cite une source à la Commission européenne, ces discussions seraient classées « Top secret» mais devraient concerner toute la sphère Web.

Ainsi, l’objectif serait d’imposer des mesures de filtrage du web à l’échelle mondiale. Une sorte de riposte graduée géante en somme. Reste que la question des motifs de la décroissance de Nintendo tient, qui sait, dans ces quelques paramètres. Nul doute que le plombier le plus célèbre de la planète tentera de réparer tout cela.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur