Nintendo fait mieux que prévu mais se dit inquiet

Cloud

Les prochains mois risquent d’être difficiles pour le géant japonais. Dans l’empire du Levant, les gros nuages s’accumulent…

Nintendo finit bien l’année. Le fabricant japonais de consoles de jeu vidéo a dégagé sur l’année, à fin mars, un bénéfice courant de 145,29 milliards de yens (1,07 milliard d’euros), contre 50,14 milliards l’année précédente.

Ce résultat est supérieur à sa prévision de 140 milliards et aux prévisions des analystes. Pour autant, le créateur de Mario ne fait pas montre d’un grand optimisme. Le groupe dit s’attendre à une baisse de ses profits sur l’exercice en cours. Nintendo table pour l’exercice en cours sur un bénéfice courant de 125 milliards de yens seulement, inférieur donc au consensus annuel du marché, qui ressort à 127,1 milliards. Il faut dire que les prochains mois s’annoncent difficiles. Microsoft va lancer sa nouvelle Xbox 360 quelques mois avant la toute nouvelle Nintendo Revolution. Ce qui pourrait lui coûter cher. La nouvelle console sortira quasiment en même temps que la PS3, une concurrente de taille. Dans le même temps, sur sa chasse gardée des consoles portables, Nintendo se voit concurrencer par la PSP de Sony. Un marché qui montre des signes de faiblesse Dans son ensemble, le marché japonais commence à montrer des signes de faiblesse. L’industrie japonaise du jeu vidéo a connu une baisse de 19,8% de son chiffre d’affaires sur l’année 2004 à 909,1 milliards de yens (8,44 milliards de dollars), la croissance des logiciels n’ayant pas compensé la chute des ventes de matériel, selon une étude. Le marché des jeux a atteint 468,4 milliards de yens en 2004, en hausse de 9%, tiré par les ventes à l’étranger et une forte demande sur les titres pour les nouvelles consoles portables de Sony et Nintendo, a précisé l’association professionnelle CESA (Computer Entertainment Suppliers’ Association). L’industrie japonaise du jeu vidéo subit une concurrence accrue de la part des Etats-Unis, tant dans le secteur matériel avec la Xbox de Microsoft que dans le logiciel avec les éditeurs Electronic Arts, Take-Two Interactive Software et Activision.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur