Nintendo Wii ou le syndrome de la manette folle

Régulations

La manette de la console, sensible aux mouvements du joueur, a tendance à
s’échapper et à provoquer des dégâts inatendus

Une des principales innovations de la nouvelle console de Nintendo, la Wii, c’est sa manette de contrôle. De la forme d’une télécommande, elle est sensible au mouvement du joueur et peut s’utiliser telle une arme, une épée, une raquette de tennis.

Si le fun est au rendez-vous, la manette peut aussi se révéler dangereuse. Plusieurs joueurs se sont ainsi plaints auprès de la firme japonaise de devoir supporter des coûts inattendus après avoir perdu le contrôle de leur manette, endommageant leur téléviseur ou d’autres équipements lors de parties effrénées.

Malgré la présence sur la manette d’un bracelet de sécurité qui s’attache au poignet, permettant d’éviter tout jet inopiné, les récits de problèmes d’utilisateurs se sont multipliés. Mercredi, un site recensant ces problèmes indiquait avoir comptabilisé 13 bracelets, 7 télévisions et 2 ordinateurs portables cassés.

Conscient de ce problème inattendu, Nintendo a envoyé un mail aux utilisateurs de la console et à publié un avertissement sur plusieurs sites spécialisés. La firme indique que des mouvements extrêmes peuvent provoquer une rupture du bracelet de sécurité et entraîner une perte de contrôle de la manette.

Nintendo recommande également de se sécher les mains régulièrement, de ne pas jouer à moins d’un mètre du téléviseur et de s’assurer de l’absence de tout objet ou personne dans le champ d’action du joueur. Pratique lorsqu’on joue à plusieurs…

“Nous avons vu des joueurs qui utilisaient la manette littéralement comme une boule de bowling. Vous ne pouvez pas faire ça”, avait déjà prévenu la semaine dernière Regie Fils-Aime, directeur de Nintendo aux Etats-Unis, en référence au jeu “Wii sports”.

De son côté, le président de Nintendo, Satoru Iwata a expliqué aux acharnées de la manette que“les gens qui jouent avec la Wii s’excitent beaucoup plus que ce que nous avions prévu”.

“Nous appelons les gens à comprendre qu’il n’est pas nécessaire de s’exciter autant. C’est plutôt en comprenant le fonctionnement de la manette que l’on devient un as”, a-t-il conseillé.

Ce syndrome de la manette folle risque de faire une mauvaise publicité à la nouvelle machine du père de Mario. Ou au contraire créer un buzz… La qualité de ce matériel est stratégique pour le succès d’une console. Surtout si les témoignages de manettes volantes se multiplient et que Nintendo se voit obliger de modifier et de remplacer ce composant. En attendant, fans de la Wii, calmez-vous, si vous ne voulez pas fracasser votre TV ou la tête de votre complice de jeu !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur