Pour gérer vos consentements :

De Stuxnet à Nitro Zeus, la cyberguerre d’Obama contre l’Iran

Faute d’accord sur l’encadrement du programme nucléaire iranien, écartant – pour un temps – le risque d’un conflit armé, Washington préparait une cyberattaque majeure contre Téhéran, rapporte le New York Times du 16 février. Le journal fait référence au documentaire américain « Zero Days » d’Alex Gibnen, dont la première mondiale a lieu ce mercredi au festival du film de Berlin.

Fomentée durant les premières années d’exercice de l’administration Obama, l’opération, dont le nom de code était Nitro Zeus, offrait au président des États-Unis une alternative à l’intervention armée. Elle visait à bloquer la défense aérienne, les systèmes de communication et une partie du réseau électrique de l’Iran. Basée sur l’espionnage informatique, l’opération aurait impliqué des milliers de militaires et agents américains et coûté des dizaines de millions de dollars… Mais Nitro Zeus a finalement été suspendu après la signature, en juillet 2015, d’un accord sur le nucléaire iranien entre l’Iran et les pays du « P 5+1 » (États-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne).

Les réseaux pris pour cible

Parallèlement à Nitro Zeus, le renseignement US a conçu un autre projet de cyberattaque ciblant le site d’enrichissement nucléaire de Fordon près de la ville de Qom. Reste à savoir si l’Iran, dont les systèmes liés à son programme nucléaire ont été la cible en 2010 des virus Stuxnet et Flame conçus par les États-Unis avec le soutien d’Israël, ne préparait pas déjà la contre-offensive.

Lire aussi :

Stuxnet : la NSA visait aussi la Corée du Nord
Opération Cleaver : la riposte des Iraniens à Stuxnet ?

crédit photo © danielo / shutterstock.com

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

1 jour ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

1 jour ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

1 jour ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

2 jours ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

2 jours ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago