Nokia améliore son bénéfice en 2003

Cloud

Et table sur une croissance du marché mondial des mobiles de 10% cette année

Très attendus, les résultats de Nokia ne déçoivent pas même s’ils sont sans surprises compte tenu des prévisions optimistes affichés par l’entreprise il y a quelques semaines.

Le premier fabricant mondial de mobiles a réalisé en 2003 un bénéfice net en hausse de 6%, à 3,592 milliards d’euros, contre 3,381 milliards en 2002. Néanmoins, en 2003, le chiffre d’affaires du groupe a baissé de 2%, à 29,455 milliards d’euros contre 30,016 milliards, notamment à cause de la baisse des revenus générés par l’activité réseaux. Sur le seul 4ème trimestre, la baisse est de 1% à 8,789 milliards contre 8,843 milliards. La branche téléphonie mobile (80% de l’activité) est en progression de 2% à 23,618 milliards d’euros avec 179,3 millions appareils vendus. Nokia revendique une part de marché mondiale légèrement supérieure à 38%. Le bond spectaculaire des ventes en volume, surtout vers la fin de l’année, a été en grande partie effacé par la vigueur de l’euro et l’importance prise par les appareils à bas prix sur certains marchés émergents, comme l’Inde et la Russie. Pour 2004, la croissance du marché des portables devrait être selon le groupe finlandais “quelque peu supérieure à 10%”. Du côté de la division réseaux, en pleine restructuration, le chiffre d’affaires a baissé de 14% à 5,620 milliards d’euros. Un retour dans le vert au second semestre n’a pu empêcher à cette activité d’afficher un résultat d’exploitation négatif de 219 millions sur l’année (contre -49 millions en 2002).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur