Nokia confirme ses difficultés

Cloud

Le premier fabricant mondial de mobiles voit son chiffre d’affaires se replier alors que la concurrence et le marché s’envolent

Pas de surprises. Conformément à ce qu’il avait annoncé le 6 avril dernier (voir notre article), le finlandais Nokia vient de dévoiler un chiffre d’affaires trimestriel de 6,6 milliards d’euros, en baisse de 2% en rythme annuel.

Le groupe tablait à l’origine sur une progression de 3 à 7% de ses ventes trimestrielles. Par ailleurs, Nokia a réalisé au 1er trimestre 2004 un bénéfice net en baisse de 16%, à 816 millions d’euros, contre 977 millions sur la période correspondante de 2003, a-t-il annoncé vendredi. Ses ventes de téléphones multimédias ont été “inférieures aux attentes”. En raison de certains ‘trous’ “dans le portefeuille de produits, surtout dans le milieu de gamme”, Nokia n’a pas pu suivre l’évolution du marché, ses ventes de téléphones ne progressant que de 19%, quand le marché croissait de 25%. L’annonce de Nokia inquiète car le leader mondial du marché des téléphones mobiles fait figure de maître étalon. Cependant, il semble que ces difficulltés soient propres à Nokia. Le marché global des ventes de combinés a été revu à la hausse et le numéro trois du secteur, Samsung, annonce des ventes en forte hausse: 20,1 millions de combinés vendus ces trois derniers mois, contre 15,5 millions au quatrième trimestre 2003.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur