Nokia et Orange main dans la main sur les applications et les contenus

Réseaux

En élargissant son offre de contenus et d’application aux clients d’Orange, Nokia espère attirer consommateurs et développeurs.

A l’occasion du Nokia World à Londres (14 et 15 septembre), le constructeur finlandais annonce le lancement d’un nouveau service d’intégration des contenus Ovi pour le réseau Orange. Cet accord enrichira non seulement l’ensemble des contenus disponibles pour les utilisateurs de terminaux Nokia clients d’Orange mais élargira également l’écosystème des développeurs. Le nouveaux service sera disponible en France et au Royaume-Uni en 2011, sans plus de précision sur la date.

D’ici là, Orange et Nokia travaille à un système de signature unique (single sign-on) qui sera mis en place sur un ensemble de nouveaux terminaux mobiles qui simplifiera l’accès des clients aux plates-formes de contenus Ovi Store. L’achat des applications sera directement reporté sur la facture Orange. La procédure d’identification devrait également être transparente pour les développeurs. Plus de détails seront dévoilés à l’occasion du Orange Partner Developer Day du 17 septembre prochain, toujours à Londres.

Derrière cette union, s’élève une volonté de simplifier les usages. « Nos données montrent que deux utilisateurs sur trois d’Ovi Store choisissent la simplicité de la facturation par les opérateurs lors de l’achat de contenu. En offrant plus de contenus d’intérêt local et un moyen pratique de facturation, nous pensons que Nokia Ovi Store avec Orange répondra aux besoins des consommateurs et fournir aux développeurs des possibilités de revenus supplémentaires », estime Marco Argenti, vice-président Media chez Nokia.

Le développement stratégique passe par l’offre applicative

Même son de cloche du côté d’Orange. « Pour être efficace, l’accès au contenu doit être simple, transparent et sécurisé. C’est pourquoi nous étendons notre partenariat avec Nokia, combinant les innovations afin de créer une plate-forme intelligente qui apporte une meilleure expérience à nos clients », explique de son côté Paul Francois Fournier, vice président exécutif de la branche Services Internet chez l’opérateur.

Si Nokia maintient sa stratégie d’alimenter en terminaux les pays émergents (notamment élargissant le web mobile) avec des modèles moyens de gamme, le constructeur sait aussi que le développement stratégique passe désormais par l’offre applicative et les contenus. Ce qu’à bien prouvé l’iPhone et, dans son sillage, Android quand on regarde leur succès respectifs. BlackBerry (RIM) développe également ses offres applicatives (avec le BlackBerry App World désormais en version 2). Sans oublier Microsoft qui amorce un virage grand public pour Windows Mobile avec le très attendu Windows Phone 7. En s’associant à Orange, Nokia espère élargir sa clientèle et l’audience de ses services pour attirer les développeurs et leurs applications.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur