Nokia et Sony Ericsson dévoilent leurs ‘smartphones’ 3G

Régulations

La guerre est ouverte. Face à Motorola et au Blackberry, les deux opérateurs veulent se positionner sur l’UMTS ou Mobiles 3G

On le sait, les smartphones, ces mobiles intelligents et multimédias, ont le vent en poupe. La croissance de leurs ventes est exponentielle, dynamisée par l’essor des réseaux haut débit sans fil comme le GPRS, l’Edge et bien sûr l’UMTS (3G).

Sur ce terrain, la guerre est déclarée entre les fabricants. Si on met de côté le Blackberry de RIM, c’est bien entre Nokia, Motorola et Sony Ericsson que le marché se joue. D’autres acteurs comme HP ou Qtek tentent de tirer leur épingle du jeu mais n’ont pas la puissance de frappe de ces trois géants. Nokia, leader sur ce segment de marché, annonce ainsi une série de nouveaux combinés 3G, Wi-Fi et dotés de clavier afin d’asseoir sa domination. La ‘E Series‘ de Nokia est composée de trois terminaux (E-60, E-70 et E-71) destinés à un usage professionnel axés en priorité sur les messageries mobiles (compatible notamment avec Blackberry), l’ergonomie (avec des claviers), le Wi-Fi et la 3G. Ils sont tous motorisés par Symban 9.1. “Ces téléphones sont le produit de notre très grande maîtrise de la conception fonctionnelle orientée utilisateur, des questions de sécurité et des toutes dernières technologies sans fil”, explique dans un communiqué Niklas Savander, senior vice-président de l’unité téléphones d’entreprise de Nokia. De son côté, Sony Ericsson vient de dévoiler le P990 également sous Symbian 9.1, système d’exploitation qui décidément ressort comme le grand vainqueur de cette guerre des constructeurs. Seul Windows Mobile peut aujourd’hui concurrencer l’éditeur britannique, PalmOS étant de plus en plus remisé aux oubliettes. Le P990 est le successeur des populaires P800, P900 et P910 desquels il reprend le design: un côté téléphone, un côté appareil photo (2 Mo). Comme les modèles de Nokia, il est Wi-Fi, 3G et propose une solution de messagerie en ‘push e-mail‘ et est doté d’un clavier. Côté capacités de stockage, Sony Ericsson annonce la commercialisation d’une mémoire flash ‘memory stick’ de 4 Go ! Mais au moment du lancement du combiné (premier trimestre 2006), le P990 sera livré avec une Memory Stick PRO Duo de 64 Mo (un peu léger !) intégrant un client VPN et la version d’essai d’un antivirus. Quant à Motorola, il a annoncé en juillet le MotoQ, un ‘smartphone’ avec clavier dont le principal atout est d’être léger. Reprenant l’aspect de la gamme RAZR, ce terminal fait la différence avec un poids plume: 115 grammes, là où la concurrence s’approche dangereusement des 200 grammes. Il est également très fin: 11 mm. Motorisé par le dernier Windows Mobile 5.0, ce ‘smartphone’ Motorola peut à la fois intéresser les professionnels mais aussi le grand public de plus en plus avide de services mobiles. Car outre la messagerie, le système Windows Mobile 5.0 permet de naviguer sur le Net, d’utiliser MSN Messenger ou encore d’échanger plus facilement des fichiers avec son PC. Seul point noir, ce modèle Motorola n’est ni 3G (UMTS), ni Wi-Fi! Il utilise les réseaux GSM/GPRS/EDGE et les liaisons Bluetooth.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur