Nokia Here investit dans le Big Data avec Medio Systems

Big DataCloudLogicielsMobilité

En rachetant la société spécialisée dans l’analytique et le Big Data Medio Systems, Nokia Here entend apporter la cognition à ses services de cartographie… et en découdre avec Google Maps.

Here, la division cartographie et géolocalisation de Nokia, annonce l’acquisition de Medio Systems. Basée à Seattle, cette entreprise est spécialisée dans l’analyse prédictive des données en temps réel.

Créée en 2004 et aujourd’hui composée d’une soixantaine de personnes, Medio Systems a développé une technologie d’analyse des données issues de millions de terminaux et capteurs connectés générant des milliards d’interactions sur le vif. Cette solution de Big Data, disponible à travers un service Cloud, permet ainsi aux entreprises de mieux définir le profil de leurs clients finaux afin d’enrichir leurs services en anticipant leurs besoins.

La cartographie cognitive

Cette technologie permettra notamment à Nokia Here de générer des cartes et services de localisation qui s’adaptent en temps réel en fonction du contexte de l’utilisateur. Par exemple, fournir des recommandations de restaurant à quelqu’un en recherche de déjeuner ou proposer des itinéraires routiers en fonction des conditions climatiques.

« Nous entrons dans l’ère de ce que j’appelle la cartographie cognitive, dans laquelle les cartes comprennent leur environnement et anticipent les intentions des gens afin de proposer des expériences interactives et de localisation intelligentes, indique Michael Halbherr, CEO de Here. Nous prévoyons d’étendre la technologie et les talents de Medio pour renforcer notre capacité à fournir des services de cartes et localisation utiles au quotidien des utilisateurs. »

Devenir le numéro 1 de la géolocalisation

L’acquisition de Medio succède à celle de Desti, au début du mois, une start-up spécialisée dans l’intelligence artificielle que l’équipementier entend bien également utiliser pour renforcer la qualité de ses services de géolocalisation. A travers ces investissements, mais aussi ceux réalisés dans le marché de la voiture connectée, Nokia démontre son ambition de s’inscrire comme le numéro 1 de l’offre de services de cartographie et géolocalisation devant Google Maps, en premier lieu. Par ailleurs, dans la même veine, Apple aurait fait l’acquisition de Spotsetter pour renforcer son service Plans.

Nokia entend par ailleurs partager la technologie de Medio avec ses deux autres divisions, Networks (réseau mobile, ex-NSN) et Technologies (propriété intellectuelle) « pour capitaliser davantage sur l’acquisition ». La transaction, au montant resté confidentiel, doit être finalisée avant fin juillet.


Lire également
Nokia ouvre une unité dédiée à la sécurité
Nokia et Juniper poussent le cloud auprès des opérateurs mobiles


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur