Nokia investit dans le filtres de fréquences radio de Mesaplexx

MobilitéRéseaux
NSN Flexi Zone LTE 4G

Avec le rachat de l’australien Mesaplexx, Nokia investit dans les technologies de filtre de fréquences radio, promesse d’amélioration des solutions d’accès mobiles.

Nokia a confirmé l’acquisition, pour un montant non dévoilé, de Mesaplexx. Cette société australienne est spécialisée dans la mise au point de technologies de filtre pour fréquences radio pour l’industrie des télécoms mobiles.

Réduire la taille des small cell

Indispensables aux stations de base, les filtres assurent le partage du spectre radio pour une même zone géographique et permettent l’usage d’une même antenne active pour l’émission et la réception du signal. Une pièce maîtresse des composants d’accès au réseau mobile, en l’occurrence.

Nokia entend donc tirer parti du savoir-faire de Mesaplexx pour améliorer sa gamme de produits Flexi d’accès radio. Les solutions de l’entreprise australienne pourraient notamment permettre de réduire de 30% ou plus la taille des small cell, illustre Nokia. Les micro stations de base, comme la Flexi Zone LTE, visent à densifier la couverture mobile d’un territoire au plus près des utilisateurs en complément des stations cellulaire macro afin d’en soutenir la capacité de traitement face à l’affluence du trafic des zones denses.

Réduire la consommation énergétique

La réduction de la consommation énergétique et celle des pertes du signal radio comptent parmi les autres innovations apportées par Mesaplexx. Leur mise en œuvre entrerait donc dans une réduction des coûts d’exploitation tout en apportant, au final, une meilleure expérience utilisateur.

« Ceux qui sont familiers des technologies radio savent que, malgré les énormes progrès de ces dernières années, le filtrage est l’un des domaines où les innovations peuvent encore apporter des améliorations significatives de performance, souligne Marc Rouanne, vice-président exécutif et dirigeant de l’unité Mobile Broadband chez Nokia. L’expertise remarquable de cette entreprise a le potentiel pour les réaliser. »


Lire également
Nokia met de l’intelligence (artificielle) dans ses cartes avec Desti
Nokia ouvre une unité dédiée à la sécurité
Nokia investit fortement dans le marché de la voiture connectée


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur