Nokia investit dans la modélisation des réseaux avec Nice Systems

MobilitéRéseaux

Nokia Networks annonce l’acquisition de la solution de modélisation et géolocalisation 3D des trafics réseaux.

Nokia a-t-il l’intention de battre en juillet son record d’acquisitions du mois de juin ? A peine l’équipementier finlandais avait-il jeté son dévolu sur SAC Wireless le 2 juillet pour l’aider à déployer les réseaux de ses clients aux Etats-Unis que sa division Networks annonçait le lendemain un autre rachat : celui de NICE Systems ou, plus précisément, de sa solution de géolocalisation 3D.

Modélisation du trafic

Cette société israélienne cotée au Nasdaq et impliquée dans le secteur militaire s’est progressivement spécialisée dans la surveillance des réseaux téléphoniques par enregistrement et analyse de données, avec des outils capables de traiter de larges ensembles d’informations en provenance de sources multiples, indique ITespresso.fr.

Ces technologies permettent aux entreprises de gérer toutes les ressources qu’elles collectent afin de mieux comprendre leurs clients, de cerner les tendances du marché et d’optimiser leur fonctionnement interne en protégeant notamment leurs actifs. Elles s’appliquent aux opérateurs télécoms à travers des capacités de modélisation 3D apportant un éclairage sur les niveaux de trafic et les performances des réseaux haut débit.

Ouverture d’un centre de compétence

Un tel système de cartographie tridimensionnelle facilite la détection des goulots d’étranglement (congestion data, appels qui échouent…), le contrôle des conditions de connectivité « sur le terrain », l’identification de points stratégiques et par là même le déploiement de la 4G LTE. En plus d’acquérir un produit, Nokia Networks accède également à une expertise technique et obtient le droit de développer le produit en interne.

L’équipementier compte toutefois ouvrir, en Israël, un centre de compétences dédié à l’exploitation de son portefeuille de modélisation 3D. Une offre qui complètera des solutions de compression de la voix et des données, d’élargissement de couverture par canal, d’alimentation des stations de base ou encore de connectivité par satellite.


Lire également
Nokia rançonné en 2007 pour ses terminaux mobiles Symbian
Nokia frôle les 4 Gbit/s de bande passante en 4G LTE


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur