Nokia lance son mobile TV à la sauce DVB-H

Régulations

Le finlandais annonce également deux autres combinés 3G multimédias dont le N80 qui permet de partager des fichiers sans fil

Alors que se multiplient en Europe et en France les tests en grandeur nature de la TV sur mobile (en mode hertzien), Nokia, très actif dans ce domaine, annonce la disponibilité de son premier mobile TV doté d’un module DVB-H (Digital Video Broadband-Handheld).

Cette norme, qui utilise le réseau hertzien classique pour permettre aux utilisateurs de recevoir des programmes en direct, a été choisie par la plupart des opérateurs et équipementiers européens (voir encadré) et est très soutenue par Nokia. Tout ce petit monde le sait: les consommateurs attendent avec impatience la TV sur mobile en direct et sont prêts à payer entre 5 et 10 euros par mois pour y accéder. Une véritable manne ! Nokia tire donc le premier en Europe avec le N91. Il est équipé d’un écran anti-reflet QVGA de 7,1 cm. Il dispose de quatre modes différents l’utilisation. Le nouveau mode de visualisation est spécialement conçu pour la télévision et la vidéo. L’Electronic Service Guide (ESG) donne des informations sur les chaînes de télévision, les programmes et les services disponibles. L’autonomie de visualisation est de quatre heures, la possibilité d’enregistrement et le replay de 30 secondes. Le Nokia N92 accueille une carte mémoire de 2 Go qui permet de stocker jusqu’à 1.500 chansons. Il intègre également la radio FM avec support Visual Radio. Il possède aussi des caractéristiques Nseries supplémentaires : un appareil-photo de 2 mégapixels et la gestion des pièces jointes aux e-mails. Le Nokia N92 est 3G, il est doté du Wi-Fi, de l’infrarouge, de la technologie sans fil Bluetooth ainsi que l’USB 2.0. Il sera lancé pour la mi-2006 aux alentours de 600 euros. Dans le même temps, le fabricant finlandais lance le N71 et le N80. Le premier est un combiné 3G qui permet de naviguer sur internet et de stocker davantage de musique grâce à une carte mémoire miniSD. Il est attendu pour le premier trimestre 2006 au prix de 400 euros. Le N80, lui aussi 3G, est, selon Nokia, le premier mobile “Universal Plug and Play” de la marque, permettant de partager vidéos et photos sur un téléviseur, de transférer la musique de son mobile sur une chaîne Hi-Fi et de se connecter à l’internet haut-débit via la technologie sans fil Wi-Fi. Il sera vendu 500 euros. Pour Nokia, la demande pour ce type de mobiles va exploser. “Nous pensons que le marché des appareils de type smartphones va doubler à 100 millions d’unités en 2006”, a déclaré Jorma Ollila, P-DG de Nokia, lors d’une conférence du groupe en Espagne. Focus sur le DVB-H

La télévision mobile n’existe pour l’heure que sous forme de ‘streaming’ (diffusion en continu) ou de vidéo à la demande sur les terminaux de nouvelle génération. Tout l’enjeu est de transformer l’appareil en récepteur de télévision en direct, utilisant les ondes hertziennes à l’image de la TNT. La TV sur mobile ne dépend pas de la capacité des réseaux. Inutile d’avoir accès au GPRS ou à l’UMTS pour supporter ce nouveau service. Ainsi, quel que soit le nombre d’utilisateurs connectés à un instant donné dans une même zone, la qualité du signal reste la même à la différence de la réception par les réseaux de télécommunications mobiles actuels. La diffusion se fait tout simplement par les voies hertziennes, comme la bonne vieille TV du salon. La réception de programmes est possible grâce à l’ajout d’une puce ou d’un module DVB-H (Digital Video Broadcast Handheld) au terminal. Pour autant, des experts soulignent les limites de cette technologie au niveau des fréquences (le DVB-H exploite le réseau hertzien analogique UHF qui aujourd’hui est saturé en France) et de la couverture qui poserait des problèmes à l’intérieur des bâtiments. Une des solutions consiste à se tourner vers une autre technologie. Précisément, l’idée est de mixer DVB-H et satellite.

“Cette technologie mixte d’accès a fait ses preuves”, souligne Nick Stubbs, directeur général d’Astra France. “Elle permet une meilleure qualité et une meilleure couverture, notamment en ‘indoor'”. Ce choix d’une mode de diffusion mixte a d’ailleurs été choisi par Alcatel qui propose aux opérateurs une plate-forme dédiée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur