Nokia lancera des mobiles WiMax en 2008

Régulations

Les équipements destinés aux opérateurs seront disponibles un an plus tôt

Le WiMax mobile prend forme. Véritable Arlesienne, cette technologie dérivée du Wi-Fi, permet des débits théoriques de 70 Mb/s. Surtout, sa portée est plus importante que son petit frère: 50 km contre quelques centaines de mètres.

Car si le WiMax se pose en alternative de l’ADSL dans les zones peu ou mal couvertes, il pourra également, dans sa version nomade, venir concurrencer les réseaux haut débit sans fil comme la 3G ou le HSDPA. Mais on attendait toujours les équipements et surtout, les combinés.

Aujourd’hui, Nokia, le premier fabricant mondial de mobiles, annonce qu’il commencera à vendre des téléphones portables équipés d’une connexion WiMax en 2008.

Les opérateurs pourront acquérir des stations-relais WiMax avec des fréquences de 2,5 gigahertz à la fin 2007 et de 3,5 gigahertz au premier trimestre 2008, précise-t-il.

Cette commercialisation ds équipements devrait accélérer l’adoption mobile de cette technologie. Elle ravira certainement les opérateurs qui disposent d’une licence et notamment Free, le seul à posséder une licence nationale.

L’opérateur a d’ailleurs éploiement d’un réseau national ouvert à tous les freenautes équipés d’un terminal compatible.

Concrètement, l’abonné Free Haut Débit, équipé d’un terminal compatible avec le réseau IFW, pourra bénéficier d’un service d’accès à Internet sans fil dans les grandes villes métropolitaines avec un débit d’environ 2 Mb/s.

Iliad ambitionne “de capitaliser son expérience acquise en matière de stimulation de la concurrence et de l’innovation pour promouvoir les services sans fil aux conditions les plus attractives à destination des consommateurs “.

Pour Juniper, le WiMax mobile a toutes les chances de s’imposer. “Le fait que les fabricants de terminaux 3G comme Nokia, Ericsson, Nortel et Siemens considèrent le WiMax comme la technologie la plus complémentaire pour permettre la convergence prouve que le WiMax mobile va être un moteur pour ce marché” précise Aditya Kaul. “Il faut rappeler qu’à l’origine le WiMax a été créé pour être une alternative moins chère à la 3G. Il n’est donc pas si étonnant de constater que le marché global du WiMax Mobile va atteindre les 2,53 milliards de dollars en 2012“.

À noter qu’une autre étude de Sky Light Research montre que le groupe Alvarion domine pour l’instant le marché des équipements WiMax avec plus de 80% de parts de marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur