Nokia met une pincée d’Open Source dans sa stratégie

Cloud

La guerre avec Microsoft pour obtenir la palme de la meilleure plate-forme est rude. Nokia offre l’interface Series 60 à la communauté ‘Open Source’

À l’exemple de ce qui se fait dans l’univers de l’informatique, Nokia adopte une approche tournée vers le monde du logiciel libre. Petit à petit -et convergence oblige, Nokia sort lentement la tête de l’univers strictement mobile qu’elle connaît. Depuis environ un an, Nokia travaille avec Apple sur un navigateur open source, et sur l’implémentation de la plate-forme libre en Java, Eclipse. Enfin, le groupe a développé son site dédié aux programmeurs opensource.nokia.com Maintenant un cap a été franchi. La Series 60 est le point de départ de sa stratégie en terme d’applications. Nokia a déposé la licence sur cette interface Series 60 -qui fonctionne sur le système d’exploitation pour mobile de Symbian pour faire de cette interface un standard. Tous ces efforts vont probablement payer, car la compétition est de plus en plus rude sur les terminaux haut de gamme. Le nerf de la guerre étant désormais la qualité de l’interface et la fluidité d’utilisation du navigateur. Le fait de vouloir définir un standard permet à Nokia de mettre les vendeurs de son côté et de viser la place de « leader » tant convoitée par Microsoft. Il reste que le géant américain du logiciel a prouvé depuis longtemps la qualité de ses stratégies et même si le passage du PC à la mobilité n’est pas simple la firme de Redmond est plutôt en passe de réussir. La prochaine étape pour le finlandais est de migrer entièrement vers un modèle ‘Open Source’, et aussi d’accélérer le développement des produits par l’intermédiaire d’une communauté de programmeurs très active. Pour cela, Nokia va bientôt fournir à la communauté du ‘libre’ le code source qui permet au navigateur de la Series 60 de fonctionner. Une étape cruciale, mais qui va réduire à néant les ambitions de Palmsource, dorénavant intégré au navigateur Linux Access, et qui souhaitait définir un standard ‘Open source’ pour l’Asie. La tendance dans le monde professionnel est à l’accès au Web depuis un ‘smartphone’. Pour garantir une expérience satisfaisante de navigation sur la Toile depuis un terminal mobile il faut continuellement améliorer l’interface, la simplifier. Et le groupe qui va réussir à relever ce défi risque de s’imposer dans les années à venir. Cet aspect est particulièrement sensible chez Nokia. Rappelons que le groupe a placé l’univers de l’entreprise au c?ur de son activité. L’accès au Web sur mobile est donc une priorité et à court terme Nokia devrait proposer des terminaux permettant la convergence entre les différentes technologies de télécommunication (UMTS/HSDPA, WI-FI). Un porte-parole de Nokia a ainsi déclaré : “En proposant de dévoiler les secrets de la Serie 60 à la communauté du ‘libre’, le groupe espère favoriser l’innovation dans le domaine de la navigation. Le S60 Webkit est disponible pour tous les informaticiens disposant d’une licence open source BSD sur le site dédié à cet usage Nokia. Ce kit est livré avec le code source de la solution co-développé avec Apple et basé sur le fameux Safari. Pour le moment, ce pack ne contient pas d’éléments sur l’interface utilisateur qui permet notamment à chaque utilisateur de personnaliser l’apparence du navigateur internet. Mais d’autres publications devraient intervenir rapidement. La collaboration entre Nokia et Apple et de plus en plus importante et l’on se demande si elle a des limites. Peut-être que la prochaine étape sera une collaboration autour d’un terminal proche de l’iPod spécialement conçu pour les utilisateurs mélomanes. Enfin, la firme de Cupertino s’est aussi spécialisée dans certaines applications comme Quicktime ou bien encore sa plate-forme iTunes Music, l’association de ses services à un terminal hybride Nokia/iPod pourrait bien renforcer l’alliance entre les deux groupes et aider à se différencier de Microsoft. Pour accéder au site de téléchargement de l’interface Nokia S60


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur