Nokia mise sur les ventes en ligne pour sa console N-Gage

Régulations

Les jeux seront vendus sur Internet, histoire d’améliorer les marges

Malgré les efforts acharnés de Nokia, la console de jeu-vidéo portable N-Gage n’a jamais été un franc succès. N’est pas Nintendo qui veut. Pour autant, Nokia ne lâche pas l’affaire et multiplie les initiatives pour séduire les joueurs. Une chose est sûre, le finlandais ne baisse pas les bras.

Après avoir proposé sa console au sein de packs d’opérateurs mobiles comme NRJ Mobile, car n’oublions pas que la N-Gage est aussi un téléphone, après avoir intégré les jeux à d’autres smartphones, Nokia lance aujourd’hui la vente en ligne de ses jeux. L’objectif est simple: réduire les coûts de distribution et améliorer les marges.

A partir de www.n-gage.com/gameshop.com, il sera possible d’essayer et de télécharger des jeux. Les fichiers des jeux peuvent ensuite être installés sur la console N?Gage sur une carte mémoire via un lecteur de carte mémoire compatible. Les jeux peuvent être achetés directement par carte bancaire. Ils seront vendus au prix de 10 euros. Séduisant. D’autant plus que la prochaine génération jeux de Nokia inclura des capacités graphiques 3D améliorées.

Parallèlement à ce nouveau canal de distribution, les utilisateurs pourront retrouver tout l’environnement N?Gage sur le site. Ils peuvent y acheter des consoles et des accessoires, se tenir informés des actualités et des nouveautés N?Gage, jouer en réseau et télécharger du contenu mobile.

Pour Olivier Mas, Gaming Manager chez Nokia, “Nous continuons à offrir aux possesseurs de console N?Gage un accès facile aux jeux, pour accompagner notre évolution vers la prochaine génération de jeux mobiles. La plate-forme N?Gage est mondialement reconnue pour ses titres de grande qualité et par le fait de télécharger, les utilisateurs N?Gage vont pouvoir trouver et acheter de nouveaux jeux.”

Avec cette nouvelle offensive, Nokia redonne une chance à sa N-Gage dont les objectifs ambitieux (6 millions d’unités visées entre 2004 et 2006 ans, deux millions réalisés début 2006) n’ont pas été atteints. Le finlandais arrivera-t-il enfin à grappiller quelques parts de marche face à Nintendo et Sony qui ne proposent pas (encore) ce type de service ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur