Nokia perd des points alors que le marché croît

Cloud

Le leader mondial perd des parts de marché, face à Motorola, Samsung

Après Strategy Analytics, c’est au tour du Gartner de confirmer les grandes difficultés de Nokia lors du premier trimestre 2004. Le fabricant observe depuis plusieurs mois un repli de ses ventes mondiales, et surtout européennes, alors que le marché des mobiles continue à fortement progresser (voir encadré).

Selon le cabinet d’études, le premier fabricant mondial de téléphones mobiles Nokia a vu sa part du marché mondial fondre à 28,9% au premier trimestre 2004 contre 34,6% un an plus tôt. Les chiffres de Strategy Analytics faisaient état d’une PDM de 29,2%. “La grande affaire est en Europe de l’Ouest, où Nokia a perdu 10 points de part de marché”, explique Ben Wood, analyste au cabinet d’études américain. Le finlandais subit de plein fouet une politique marketing qui ne correspond plus à la réalité du marché. Nokia perd ainsi beaucoup de terrain dans la branche des photo-phones d’entrée de gamme. Par ailleurs, ces nouveautés ne sont pas assez nombreuses. La concurrence profite à plein de ces difficultés et d’un marché dynamique. Motorola, le numéro deux mondial voit sa part de marché progresser à 16,4% contre 14,7% au premier trimestre 2003, et le sud-coréen Samsung Electronics passe de 10,8% à 12,5% au niveau mondial. Pour inverser cette funeste tendance, Nokia a annoncé le lancement d’un nouveau combiné d’entrée de gamme, le 3220. Ce photo-phone d’entrée de gamme sera vendu pour environ 250 euros à partir de l’été sur les marchés européen, asiatique et américain. Des prévisions mondiales encore revues à la hausse

Au premier trimestre, Gartner Dataquest a constaté une hausse de 34% des ventes mondiales de portables à 153 millions d’unités, avec une percée dans les pays où les consommateurs commencent tout juste à accéder à la téléphonie mobile. Dans les marchés plus matures, les anciens combinés sont remplacés par de nouveaux modèles équipés d’écrans couleurs et d’appareils photos.

Gartner a en conséquence relevé sa prévision du marché mondial pour cette année, à 600 millions de combinés livrés au lieu des 580 millions qu’il anticipait en mars. L’estimation de mars avait déjà été revue en hausse par rapport à une prévision initiale de 520 millions. En 2003, le marché s’était établi à 520 millions d’unités.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur