Nokia progresse mais…

Cloud

Comme ses concurrents, le fabricant souffre de la baisse continue du prix de ses combinés

Période faste pour les fabricants de mobiles, le dernier trimestre 2004 a bien profité au leader mondial Nokia. Pour la première fois de son histoire, le groupe finlandais a généré un chiffre d’affaires sur trois mois supérieur à 10 milliards d’euros (10,3), en hausse de 9% sur un an.

Au cours du quatrième trimestre, le groupe finlandais a vendu 84 millions de combinés, ce qui représente une hausse de 27% sur un an. Néanmoins, le bénéfice d’exploitation et le bénéfice net ressortent tous les deux en baisse sur le trimestre, à 1,338 et 1,073 milliard d’euros, en repli de 6 et 1%. Dans le même temps, la marge d’exploitation de sa division de téléphones portables n’a pas dépassé 17,1%, contre 17,4% attendu par le marché. Ce qui a franchement déçu les investisseurs. Il faut dire que, comme ses concurrents, Nokia doit gérer une baisse régulière du prix de ses produits. Le prix de vente moyen de ses téléphones a été de 99 euros sur le trimestre, soit un euro en dessous du consensus, contre 111 euros il y a un an. Pour 2006, Nokia prévoit une progression en volume de 10% du marché des téléphones portables. Cependant, le prix de vente moyen devrait continuer à reculer. Le marché des réseaux mobiles devrait enregistrer une légère croissance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur