Nokia voudrait racheter Juniper

Composants

Selon un magazine allemand, Nokia envisage de racheter l’équipementier américain Juniper Networks pour renforcer sa branche Nokia Solutions and Networks (NSN).

Selon le magazine allemand Manager Magazin Online, Nokia étudierait le rachat de l’équipementier réseau américain Juniper Networks. Le rival de Cisco serait fusionné avec NSN (Nokia Solutions and Networks), afin fonder un poids lourd dans le domaine.

Si Manager Magazin Online se fonde sur des sources anonymes, le site précise que le patron de NSN, Rajeev Suri, a traversé l’Atlantique en fin d’année dernière pour rencontrer la direction de Juniper et discuter d’un éventuel rapprochement. Le sujet aurait également été déjà discuté lors d’un conseil d’administration de Nokia.

Ce possible accord transatlantique fait suite à des discussions entre Nokia et Alcatel-Lucent, discussions qui n’ont pas abouti. ‘L’Airbus’ européen des réseaux n’a jamais quitté la piste de décollage.

Utiliser l’argent de Microsoft

La société américaine, valorisée 13,7 milliards de dollars, apparaît comme un gros morceau pour Nokia. D’autant que Juniper dispose de réserves de cash (3,1 milliards de dollars) qui feraient nécessairement gonfler le prix. Le Finlandais dispose toutefois de 9 milliards d’euros de cash et pourrait aussi mettre à profit l’argent frais issu de la vente de son activité terminaux à Microsoft (5,44 milliards d’euros). La transaction avec Redmond doit logiquement être conclue au cours de ce trimestre. Bref, Nokia dispose de l’équivalent d’environ 20 milliards de dollars pour se lancer dans des emplettes.

En 2013, Nokia affichait un chiffre d’affaires de 12,7 milliards d’euros, en recul de 17 % sur un an. Mais le Finlandais signait sur cet exercice son retour aux bénéfices (519 millions d’euros, dont 420 issus de NSN)… une fois enlevé l’activité terminaux appelé à être transféré dans les comptes de Microsoft. Nokia est valorisé 20 milliards d’euros.

De son côté, sur sa dernière année fiscale, Juniper Networks a engrangé un chiffre d’affaires d’environ 4,5 milliards de dollars (+ 7 % sur un an), pour un bénéfice de 440 millions.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur