Nokia renfloue ses caisses en cédant ses brevets LTE

4GMobilitéRégulationsRéseaux

Nokia a cédé plus de 450 brevets, propres à des technologies sans fil et vidéo, au groupe italien Sisvel. Ce dernier veut construire un portefeuilles de licences autour des technologies 4G LTE.

Nokia a vendu plus de 450 de ses brevets (réunis dans 47 familles) à Sisvel International, a annoncé ce dernier par voie de communiqué vendredi 13 janvier. Créé en 1982 et basé en Italie, Sisvel Group est une entreprise de gestion de propriété intellectuelle. Elle dispose de bureaux en Italie, Allemagne, Luxembourg, États-Unis, Chine et Japon. Le montant de la transaction n’a pas été précisé.

Les deux tiers des brevets acquis au constructeur de terminaux mobiles finlandais concernent les technologies de téléphonie sans fil portant sur le GSM (Global Systems for Mobile communications), l’UMTS/WCDMA (Universal Mobile Telecommunications Service/Wide-Band Code Division Multiple Access) et le LTE (Long Term Evolution). Soit les quatre générations de réseau de téléphonie mobile. Sisvel est notamment intéressé par ces brevets pour construire un portefeuille de droits d’exploitation des technologies autour du LTE (4G). Les autres brevets concernent les technologies propres à l’encodage et l’optimisation vidéo.

450 brevets sur 30 000

Nokia semble donc vendre sa propriété intellectuelle pour répondre à la crise que l’entreprise traverse ces derniers temps et dont elle espère se sortir en comptant sur le succès de sa stratégie visant à proposer une nouvelle génération de smartphones sous Windows Phone (pour financer ses investissements américains ?). Néanmoins, la transaction ne concerne qu’une poignée des quelque 30 000 brevets (y compris brevets logiciels, non reconnus en Europe pour l’heure) que Nokia possède.

L’accord signé, au printemps 2011, entre Nokia et Apple illustre la puissance, et l’intérêt, du catalogue de propriété intellectuelle du constructeur finlandais. En conflit depuis plusieurs mois sur des droits d’exploitation de plusieurs technologies, Apple avait fini par se résoudre à trouver un terrain d’entente avec son adversaire afin de mettre un terme à l’ensemble des procédures juridiques engagées tant aux États-Unis qu’en Europe.

Nokia dispose de plus de 10 000 brevets propres aux technologies sans fil. Le constructeur conserve la licence d’exploitation des brevets vendus à Sisvel, lesquels restent par ailleurs soumis à des ententes antérieures entre les deux entreprises.

Crédit photo © Kromosphere – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur