Nokia réussit son virage smartphone

Cloud

Selon les résultats du premier trimestre 2010, en hausse de 3%, les ventes de smartphones Nokia ont explosées de 57% en un an.

Malgré la concurrence intensive sur le marché de la téléphonie mobile, Nokia tire son épingle du jeu en ce début d’année 2010. Le constructeur finlandais a vendu 107,8 millions de terminaux mobiles au premier trimestre. En augmentation annuelle de 16% malgré une baisse trimestrielle de 15% due à l’effet de saisonnalité d’un quatrième trimestre traditionnellement dynamique.

Nokia semble néanmoins réussir son virage smarphone. Avec 21,5 millions de terminaux «intelligents» (y compris les tablettes sous Linux Maemo, aujourd’hui Meedo, type N900 et netbook Booklet ), le leader mondial des téléphones mobiles affiche une hausse annuelle de 57% et, plus encourageant, de 3% par rapport au précédent trimestre.

« Au cours du trimestre, nous avons aussi démontré notre capacité à offrir une expérience smartphone Nokia aux consommateurs à l’échelle mondiale, avec une hausse annuelle des ventes de 50%, se félicite le CEO Olli-Pekka Kallasvuo. La réaction des consommateurs à l’intégration de l’assistance de navigation piétonne et routière a été remarquable. Depuis son lancement en Janvier, 10 millions d’utilisateurs de smartphones Nokia à travers le monde ont téléchargé l’offre. »

Ces opérations se traduisent dans les résultats financiers. Au premier trimestre, Nokia affiche un chiffre d’affaires de 9,5 milliards d’euros, en hausse annuelle de 3% (et une chute de 21% d’un trimestre à l’autre). Les ventes de terminaux et services représentent l’essentiel des résultats avec 6,7 milliards d’euros (+8% annuel), suivi de l’activité équipementier de Nokia Siemens Networks avec 2,7 milliards (en retrait de 9%!) et l’édition de cartes et données géographiques Navteq (189 millions, +41%). Au final, le bénéfice d’exploitation s’élève à 488 millions d’euros. Une hausse faramineuse de 787% par rapport au 55 millions du premier trimestre 2009.

Pour le prochain trimestre, Nokia reste optimiste et prévoit entre 6,7 et 7,2 milliards d’euros de chiffres d’affaires sur les ventes et services. Notamment en s’appuyant sur une croissance globale du marché de 10%. Les résultats de Nokia Siemens Networks devraient être compris entre 3,1 et 3,4 milliards d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur