Nokia Siemens cède sa division solutions fixes à ADTRAN

Réseaux

En se séparant de sa division Broadband Access et de ses 400 employés, Nokia Siemens accélère sa retructuration vers l’offre mobile haut débit.

Nokia Siemens Networks poursuit le délestage de ses activités autres que mobile dans le cadre de son plan de restructuration qui vise à se séparer d’un quart de ses effectifs. L’équipementier finlandais annonce aujourd’hui la vente de sa division Broadband Access (BBA) à ADTRAN. Une annonce qui suit de quelques jours celle de la vente de la division Wimax de l’entreprise.

Fournisseur de solutions réseau et de communication, l’américain ADTRAN récupère ainsi les solutions fixes de Nokia Siemens ainsi que la propriété intellectuelle afférentes (les brevets), les technologies et les clients. Les nouvelles solutions viendront s’ajouter aux 1 700 du catalogue de la société basée à Huntsville en Alabama.

Il est aussi question de « reprendre » les 400 personnes environ qui animent la division, tant du côté des ingénieurs que des équipes commerciales et de services. Néanmoins, les discussions semblent se poursuivre sur ce point « avec certains employés et leurs représentants », notent les deux entreprises dans leur communiqué commun. Probables négociations sur les conditions de départ de hauts cadres… La finalisation de l’opération est attendue pour avril 2012.

Priorité aux solutions mobiles

« Les fournisseurs de services [Internet] du monde entier voient des services haut débit comme une composante intégrale de leurs opportunité de développement. Cette acquisition stratégique positionnera ADTRAN dans les marchés clés avec une clientèle établie; des produits complémentaires et axés sur le marché; venant compléter la R&D, les ventes et ressources professionnelles des services qui permettront à ADTRAN de faire un bon en avant significatif comme l’un des principaux fournisseurs de solutions de communications au monde », se réjouit Tom Stanton, PDG de ADTRAN.

« L’opération de vente est en ligne avec notre stratégie visant à renforcer notre concentration sur le haut débit mobile et des services marchands », souligne de son côté Marc Rouanne, directeur de la division Mobile chez Nokia Siemens. Le montant de l’opération n’a pas été précisé.

crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur