Nokia Siemens cherche 700 millions d’euros

Réseaux
Nokia Siemens Networks logo

Nokia Siemens Networks chercherait à lever 700 millions d’euros sur les marchés publics pour régler sa dette et bénéficier de nouveaux investissements.

Nokia Siemens Networks s’apprête à faire appel aux marchés publics pour effectuer une levée de fonds, pour la première fois de son histoire, rapporte le Financial Times. L’équipementier germano-finlandais souhaiterait lever jusqu’à 700 millions d’euros, d’ici cet été.

Ce financement permettrait de payer la dette de l’entreprise et lui accorder de nouvelles capacités d’investissement. La manœuvre permettra ainsi de vérifier l’intérêt des investisseurs pour la coentreprise partagée à parts égales entre Nokia et Siemens en vue d’une possible scission.

Stratégie payante

La vente de l’entreprise par ses propriétaires actuels avait été évoquée auprès de fonds d’investissements l’an dernier, mais n’a pas abouti. Depuis, Nokia Siemens a mis en œuvre une restructuration à travers un plan de départ de 17.000 personnes et la cession de nombre d’actifs pour se concentrer sur l’activité mobile. Son offre de solution LTE 4G se développe bien et lui a même permis de poser pieds sur le marché américain.

Une stratégie payante (pour les investisseurs) puisque l’équipementier a affiché trois trimestres consécutifs profitables. Nokia, qui rapporte les chiffres de sa filiale dans son bilan, devrait annoncer, le 24 janvier, un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros pour Nokia Siemens au quatrième trimestre. L’équipementier serait donc mûr pour l’émancipation.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – connaissez-vous l’histoire de Nokia ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur