Nokia Siemens Networks acquiert Apertio et sa plate-forme pour mobiles

Réseaux

La société commune réunissant les deux équipementiers se porte acquéreur du britannique Apertio Ltd, fournisseur de plates-formes pour services à des abonnés mobiles ou fixe-mobiles

Nokia Siemens, joint-venture créé en avril 2007, confirme ses ambitions de croissance externe, même si sa restructuration a prévu de satelliser certaines activités comme sa R&D au moins dans certains pays…

Le géant des infrastructures réseaux annonce ce 2 janvier avoir acquis pour 140 millions d’euros la société britannique Apertio Ltd, sise à Bristol. Il s’agit d’un fournisseur, pour les opérateurs, de services réseaux orientés vers des abonnés de mobiles ou de communications convergentes fixes – mobiles.

Ainsi sa suite applicative Apertio One apporte une “architecture unique, ouverte, tournée vers des réseaux d’abonnés”, constituée de modules comme One-NDS (Network directory server), One-HLR (Home location register), One-HSS (Home subscriber server), One-AAA (Authentification, autorisation, compta-facturation).

La plate-forme permet en effet de déployer rapidement des nouveaux services vers les abonnés, des services généralement payants, en simplifiant l’architecture applicatives.

Apertio compte déjà, parmi ses clients, des opérateurs de gros calibre, tels qu’Orange, T-Mobile, 02, Vodafone…

L’entreprise, qui compte 237 salariés, a son siège à Bristol. Elle dispose de bureaux à Berlin, Chicago, Bangkok, Pekin, Kuala Lumpur… Son chiffre d’affaires en 2007 devrait avoisiner les 28 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur