Pour gérer vos consentements :
Categories: 4GRéseaux

Nokia Siemens nomme un ancien d’Alcatel-Lucent à la tête de sa division américaine

Nokia Siemens Networks (NSN) étoffe son équipe de dirigeants. L’équipementier vient de nommer Ken Wirth à la tête des opérations de sa branche américaine, du nord et latine. À partir du 23 avril prochain, il sera responsable des ventes sur la zone. Il rapportera directement au PDG de Nokia Siemens Rajeev Suri.

Ken Wirth est un familier de l’industrie des télécommunications. Dans son poste précédent, il occupait les fonctions de président de la division réseaux point-à-point chez Alcatel-Lucent (ALU). Il a aussi participé à la construction de l’offre 4G/LTE chez Verizon, AT&T et China Mobile, toujours pour ALU. Il a également présidé le département consommateurs chez Verizon.

Un spécialiste du secteur

L’homme bénéficie probablement d’un regard global des besoins et solutions de l’industrie. Au long de sa carrière chez Lucent, il a aussi dirigé la partie réseau optique, ainsi que les réseaux multimédias avant de se frotter au LTE. Auparavant, il avait entamé sa carrière chez AT&T dans diverses fonctions telles que la vente, la gestion de produits et la finance.

Un profil idéal, donc, pour accompagner la stratégie de Nokia Siemens qui veut se recentrer sur l’activité mobile exclusivement. Et compte imposer ses technologies sur le marché de la 4G/LTE sur lequel l’équipementier revendique une cinquantaine de contrats dans le monde où il couvre 150 pays. « Ken est un atout idéal à l’équipe de Nokia Siemens Networks à un moment où nous assistons à la reconnaissance croissante par le marché de notre force technologique, et une forte dynamique dans nos ventes LTE », souligne Rajeev Suri.

Recent Posts

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

7 minutes ago

Quels standards pour la cryptographie post-quantique ?

À l'issue d'une procédure de six ans, le NIST a sélectionné quatre algorithmes à standardiser…

2 heures ago

DMA, DSA : une régulation à la hauteur des « Big Tech » ?

Le Parlement européen a définitivement adopté le DMA et le DSA ce 5 juillet. Des…

7 heures ago

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

23 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

24 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

1 jour ago